Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse

Tsunoda pénalisé et Sainz réprimandé après les qualifications

Yuki Tsunoda a été pénalisé sur la grille à Zandvoort après avoir gêné Lewis Hamilton en qualifications.

Yuki Tsunoda, AlphaTauri AT04

Photo de: Erik Junius

Au cours d'une séance de qualifications agitée au Grand Prix des Pays-Bas, les commissaires avaient ouvert trois enquêtes pour des incidents survenus en Q1 et en Q2. Les décisions sont tombées en fin de journée, la principale concernant Yuki Tsunoda. Le pilote AlphaTauri, initialement qualifié 14e sur la grille de départ, reculera finalement de trois places. Il a été reconnu coupable d'avoir gêné Lewis Hamilton en fin de Q2, à la sortie du virage 13. 

Éliminé dès cette même Q2, Lewis Hamilton a assuré à l'issue des qualifications que cette gêne n'avait rien changé à son résultat : "Ca n'a fait aucune différence. D'autres étaient sur mon chemin lors des tours précédents. Tsunoda était un peu sur la trajectoire, mais ça ne m'a pas fait perdre de temps. J'étais tout simplement lent aujourd'hui."

Le comportement de Yuki Tsunoda a toutefois provoqué la colère de Toto Wolff, qui a appelé à une sanction afin de montrer l'exemple. "Si tu sais que tu ne vas pas en prison quand tu triches pour les impôts, alors tu triches, donc je ne comprends pas pourquoi ces choses-là ne sont pas sanctionnées", a réagi le directeur de Mercedes. "Il y a eu une gêne claire avec certains pilotes et Tsunoda, c'est un gars sympa, mais il a gêné Lewis dans son tour rapide, il ne s'est pas écarté de la trajectoire sèche."

Lewis Hamilton a également été gêné en Q1 par Lance Stroll à l'entame d'un tour rapide mais dans ce cas de figure, les commissaires ont estimé que le comportement du pilote Aston Martin n'avait pas à être épinglé, considérant qu'il ne pouvait pas agir autrement. 

Concernant la troisième enquête du jour, qui visait Carlos Sainz, elle s'est soldée par une réprimande adressée au pilote Ferrari, sa première de la saison, accompagnée d'une amende de 5000 € infligée à la Scuderia. 

Alors qu'il sortait des stands, le pilote espagnol n'a pas vu sur sa gauche Oscar Piastri et les deux hommes ont finalement évité le contact de justesse, l'Australien s'écartant hors de la piste. Les commissaires ont décrit cette manœuvre comme "potentiellement dangereuse" et ont également pointé du doigt la responsabilité de Ferrari, qui n'a pas prévenu son pilote de l'arrivée d'un concurrent. 

Lire aussi :

Be part of Motorsport community

Join the conversation
Article précédent Leclerc piégé par une Ferrari qui l'empêche d'anticiper
Article suivant Lawson devra "tout réapprendre" en cas de course sur le sec

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse