Tsunoda et Stroll pénalisés sur la grille à Mexico

Lance Stroll et Yuki Tsunoda vont s'élancer depuis le fond de grille au Grand Prix de Mexico, les deux pilotes écopant de pénalités moteur.

Tsunoda et Stroll pénalisés sur la grille à Mexico

La fin de la saison 2021 du Championnat du monde de Formule 1 continue d'être constellée de pénalités moteur. Après quatre pilotes différents du côté des États-Unis, le week-end du Grand Prix de Mexico a commencé par l'annonce de la sanction de deux pilotes sur la grille de départ. Ces deux concurrents sont Lance Stroll (Aston Martin) et Yuki Tsunoda (AlphaTauri).

Dans le détail, le Canadien, dont l'AMR21 est équipée d'un bloc Mercedes, et le Japonais, qui est propulsé par une unité de puissance Honda, monteront un quatrième moteur à combustion interne, un quatrième turbo et un quatrième MGU-H. Tsunoda disposera également d'un quatrième MGU-K alors que Stroll aura lui une troisième unité de contrôle électronique.

Pour rappel, l'article 23.2 a) du Règlement Sportif de la F1 dispose que "tout pilote ne peut utiliser plus de trois moteurs, trois MGU-H, trois turbocompresseurs, deux batteries, deux unités de contrôle électronique, trois MGU-K et huit systèmes d'échappement pendant un championnat".

Comme la réglementation le prévoit également, ces nouveaux éléments montés hors quota signifient que les deux hommes seront automatiquement envoyés en fond de grille (puisque l'addition de leurs pénalités dépasse les 15 places de recul), leur position en dernière ligne étant ensuite déterminée par leur classement lors des qualifications.

Il est à noter qu'ils montent aussi chacun un nouveau système d'échappement, mais cet élément n'est pas hors quota et n'entre pas dans la pénalité. C'est d'ailleurs aussi le cas pour Sergio Pérez, qui monte un nouvel échappement pour son épreuve à domicile mais sans être sanctionné puisqu'il s'agit du septième exemplaire sur huit possibles.

Outre Tsunoda et Stroll, le pilote McLaren Lando Norris pourrait également être touché par une pénalité ce week-end. Andreas Seidl, le directeur de l'écurie britannique, a expliqué ce vendredi à Mexico : "Pour l'instant, aujourd'hui, nous continuons à faire tourner les unités de puissance que nous avons dans le pool. Nous sommes en dialogue constant avec Mercedes, et nous devons prendre les choses au jour le jour en ce qui concerne nos plans [pour la suite]."

Lire aussi :
partages
commentaires
EL1 - Bottas meilleur temps dans un nuage de poussière
Article précédent

EL1 - Bottas meilleur temps dans un nuage de poussière

Article suivant

Hamilton et Räikkönen réprimandés après les EL1

Hamilton et Räikkönen réprimandés après les EL1
Charger les commentaires