Formule 1
C
Grand Prix de Bahrein
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
21 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
70 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
83 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
105 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
126 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
140 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
154 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
182 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
189 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
203 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
210 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
238 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
245 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
259 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
273 jours

Un concours de circonstances a provoqué la casse moteur de Vettel

partages
commentaires
Un concours de circonstances a provoqué la casse moteur de Vettel
Par :
Traduit par: René Fagnan
7 avr. 2016 à 07:00

Motorsport.com peut révéler aujourd’hui que c'est un problème électronique qui a causé la défaillance du moteur de Sebastian Vettel dimanche dernier.

Sebastian Vettel, Ferrari sur la grille
Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H
Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H
Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H
Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H
Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H
Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H

L’unité de puissance turbo hybride de la Ferrari de Sebastian Vettel a explosé de façon spectaculaire durant le tour de formation du Grand Prix de Bahreïn. On découvre que ce bris a été causé par un parfait concours de circonstances touchant la cartographie électronique.

Les ingénieurs italiens ont d’abord suspecté un bris d’injecteurs d’essence, mais le démontage du V6, effectué cette semaine à Maranello, démontre que le problème était tout autre.

Le démontage a démontré qu’une soupape d’échappement avait cassé. Toutefois, chez Ferrari on pense que ce bris de soupape est le résultat du problème rencontré plutôt que la cause.

Les ingénieurs croient que le problème trouve sa source dans les paramètres de fonctionnement du moteur, dans sa gestion électronique. Le moteur tournait à bas régime au moment de l’incident, ce qui aurait causé une sorte de réaction en chaîne, poussant l’ouverture de la soupape en dehors des limites normales avant de causer la casse du moteur.

Ferrari croit ainsi que l’électronique est à blâmer, ce qui expliquerait pourquoi les techniciens n’ont identifié aucune anomalie sur le moteur avant la course. S’ils avaient détecté quoi que ce soit de suspect, ils auraient procédé à un changement de moteur avant le départ.

Un nouveau V6 pour la Chine

La Ferrari de Vettel sera donc propulsée par une nouvelle unité de puissance dès le prochain Grand Prix, en Chine. Le problème relié à l’électronique démontre que le moteur et ses accessoires ne sont pas en cause.

Évidemment, des mesures de précaution seront adoptées en Chine afin d’éviter à tout prix qu’un incident similaire ne se répète lorsque le moteur tourne à bas régime.

Le démontage du moteur de Vettel a démontré que l'incident n'était pas lié avec ce qui s'est produit sur le monoplace de Kimi Räikkönen en Australie. 

Article suivant
Technique - Les évolutions de Williams, Force India et McLaren

Article précédent

Technique - Les évolutions de Williams, Force India et McLaren

Article suivant

Jim Clark disparaissait le 7 avril 1968

Jim Clark disparaissait le 7 avril 1968
Charger les commentaires