Un coup de fil de Wolff aux Verstappen sorti de son contexte ?

partages
commentaires
Un coup de fil de Wolff aux Verstappen sorti de son contexte ?
Jonathan Noble
Par : Jonathan Noble
12 nov. 2016 à 14:56

Toto Wolff a récemment passé un coup de téléphone à Jos Verstappen, ce qui a mené certains observateurs à spéculer sur la nature de cet appel.

Toto Wolff, sur le muret des stands Mercedes
Max Verstappen, Red Bull Racing avec son père, Jos Verstappen
Max Verstappen, Red Bull Racing RB12
Max Verstappen, Red Bull Racing RB12
Max Verstappen, Red Bull Racing

Il a été suggéré que Wolff était mécontent du pilotage agressif de Max Verstappen face à Nico Rosberg au Mexique, qui pouvait avoir un impact non négligeable sur la lutte pour le titre, et aurait donc contacté directement son père Jos pour se plaindre des risques pris par Max face aux candidats au titre.

Wolff a toutefois clarifié la situation dans le paddock d'Interlagos : selon lui, il s'agissait simplement de l'une des nombreuses conversations qu'il entretient avec Jos Verstappen au sujet de la Formule 1.

"Ce n'est pas vrai", déclare l'Autrichien. "Jos et moi nous entendons très bien. Nous discutons régulièrement et dînons parfois ensemble, donc notre récente conversation n'a rien d'inhabituel. Je n'ai vraiment aucun problème avec Max."

Jos Verstappen n'a pas souhaité faire de commentaire à ce sujet, faisant son retour dans le paddock F1 après plusieurs courses auxquelles il n'a pas assisté.

Quant à Max Verstappen, il se montre clair : il n'a pas l'intention de changer son approche vis-à-vis du duo Mercedes, estimant toujours traiter ses rivaux avec respect.

Lorsqu'il lui est demandé s'il traitera Rosberg et Hamilton différemment parce qu'ils jouent le titre, Verstappen répond : "Imaginez dire à votre équipe quelque chose comme 'Maintenant, je vais rester en dehors de cette bataille, je vais juste rouler tranquillement derrière eux'. L'équipe ne serait pas contente."

"On les traite toujours avec respect, on essaie de ne jamais se percuter, mais c'est déjà le cas pendant le reste de la saison quand on tente un dépassement ou quand on est dans cette position. Il y a la même approche."

La réponse narquoise de Christian Horner

Interloqué au micro de Sky pendant la diffusion des Essais Libres 3, Christian Horner n'a pas manqué de donner son opinion sur la question. Si interférence il y a eu, elle est bien malvenue, selon le Directeur d'Equipe de Red Bull.

"Jos m'a dit ça quand il est arrivé jeudi et j'ai juste été surpris que Toto appelle le père d'un pilote d'une autre équipe", commente-t-il. "J'ai été un peu surpris d'entendre ça. Je ne suis pas un team principal qui appelle le père d'un pilote d'un autre team, mais apparemment Toto l'est et il s'est senti le besoin de le faire !"

"Je ne prévois pas d'appeller le père de Lewis et je ne connais pas le numéro de Keke", a-t-il ironisé. "Rien dans quoi je puisse m'impliquer !"

La réputation fournie de Max Verstappen grandement entretenue par Wolff et Ferrari récemment agace Horner. Globalement, qu'un team puisse demander à d'autres pilotes de ne pas se mêler de ce qui se passe devant quand tous cherchent à remporter la victoire choque le Britannique.

"Je trouve que ce sont des conneries. Tout le monde peut être en compétition, mais si Toto veut, on peut faire une réunion des pilotes demain à 11 heures avant la course de 14h", poursuit-il, suggérant que la course peut être arrangée avant le départ.

"Les gars, Daniel comme Max, vont faire le meilleur travail possible pour obtenir le meilleur résultat possible et c'est ce pour quoi ils sont payés. Bien entendu, il y a un championnat en jeu, mais c'est quelque chose qui ne concerne que les deux protagonistes en particulier. Notre intérêt est de faire la course et de faire de notre mieux, comme sur toutes les autres courses."

Article suivant
EL3 - Wolff veut chasser l'orage Verstappen ; Mercedes déjoue la pluie

Article précédent

EL3 - Wolff veut chasser l'orage Verstappen ; Mercedes déjoue la pluie

Article suivant

Button - "Ça fait six courses que c'est affreux..."

Button - "Ça fait six courses que c'est affreux..."
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Max Verstappen Boutique
Équipes Mercedes Boutique
Auteur Jonathan Noble