Un Grand Prix à oublier pour Manor à Sotchi

Le Grand Prix de Russie a débouché sur un résultat très décevant pour Manor Racing, Pascal Wehrlein s'étant classé bon dernier alors que Rio Haryanto a été contraint à l'abandon dès le premier tour.

Un Grand Prix à oublier pour Manor à Sotchi
Nico Hulkenberg, Sahara Force India F1 VJM09 se crashe au départ avec Rio Haryanto, Manor Racing MRT05
Pascal Wehrlein, Manor Racing MRT05
Pascal Wehrlein, Manor Racing MRT05 bloque une roue au freinage
Pascal Wehrlein, Manor Racing
Pascal Wehrlein, Manor Racing MRT05 bloque une roue au freinage
Pascal Wehrlein, Manor Racing MRT05
Crash du départ avec Marcus Ericsson, Sauber C35, Rio Haryanto, Manor Racing MRT05, Esteban Gutierrez, Haas F1 Team VF-16 et Nico Hulkenberg, Sahara Force India F1 VJM09
Crash au départ avec Marcus Ericsson, Sauber C35, Rio Haryanto, Manor Racing MRT05, Esteban Gutierrez, Haas F1 Team VF-16 et Nico Hulkenberg, Sahara Force India F1 VJM09
Rio Haryanto, Manor Racing
Le crash du départ avec Marcus Ericsson, Sauber C35, Rio Haryanto, Manor Racing MRT05
Rio Haryanto, Manor Racing MRT05

Qualifié 20e, Wehrlein a pourtant réalisé un bon début de course comme à son habitude, montant jusqu'à la 13e place avant de rétrograder progressivement au classement. Un arrêt au stand de 27 secondes, provoqué par une roue récalcitrante, a ôté à l'Allemand tout espoir de devancer quiconque dans ce Grand Prix, et Wehrlein s'est classé 18e et bon dernier.

"C'est un résultat décevant", regrette le pilote Manor. "J'ai pris un bon départ et je suis parvenu à éviter tous les problèmes dans les deux premiers virages, puis le premier relais s'est bien passé pour moi. Je me suis bien battu avec les Sauber, mais après le premier arrêt, elles étaient devant moi. J'ai essayé d'attaquer pour re-dépasser l'une d'elles, mais je n'y suis pas arrivé, et j'ai détruit mes pneus derrière elles, donc j'ai dû retourner au stand."

"Au deuxième arrêt, nous avons eu un problème avec l'arrière-gauche qui nous a fait perdre beaucoup de temps, mais je pense qu'à ce stade, nous ne pouvions pas espérer mieux que la 18e place. Nous devons maintenant nous focaliser sur le retour en Europe et sur ce que nous pouvons améliorer. Je remercie l'équipe pour ces bonnes premières courses et pour son dur travail."

Crash au premier tour pour Haryanto

Quant à Rio Haryanto, il a montré des progrès ce week-end en affichant un rythme plus proche de celui de son chef de file, notamment qualifié à 0,064 seconde de Wehrlein.

Haryanto n'a cependant pas pu défendre ses chances en course, puisqu'il a été une victime collatérale de l'impétuosité d'Esteban Gutiérrez au virage 2. Percuté par la Force India de Hülkenberg, elle-même envoyée en tête-à-queue par le Mexicain, l'Indonésien a vu sa Manor bondir dans les airs.

"Je n'ai pas eu de chance et c'est très décevant, surtout après un si bon départ, probablement mon meilleur de la saison jusqu'à présent", souligne Haryanto. "Je suis arrivé à gagner quelques places."

"Cependant, en arrivant au virage 2, il y avait beaucoup de voitures en batailles et la Force India de Hülkenberg en tête-à-queue, mais je n'avais nulle part où aller. Il y a eu un contact sur le côté de la voiture, et pas mal de dégâts, donc j'ai dû abandonner."

"Après deux bonnes journées, c'est décevant de finir le week-end ainsi, mais il y a du positif : j'ai le sentiment que nous sommes plus compétitifs et j'espère continuer ainsi à Barcelone."

Manor conserve la 11e et dernière place du championnat des constructeurs avec la 13e place de Pascal Wehrlein à Bahreïn pour meilleur résultat, tandis que la 12e place de Marcus Ericsson au même Grand Prix permet à Sauber de devancer la petite équipe anglaise.

partages
commentaires
Toro Rosso pas épargné par les ennuis à Sotchi

Article précédent

Toro Rosso pas épargné par les ennuis à Sotchi

Article suivant

Kevin Magnussen élu Pilote du Jour du GP de Russie

Kevin Magnussen élu Pilote du Jour du GP de Russie
Charger les commentaires