Un podium qui satisfait Renault

Daniel Ricciardo a terminé le Grand Prix de Singapour en deuxième place dimanche, derrière la Ferrari de Sebastian Vettel, mais surtout devant l'autre Ferrari de Kimi Räikkönen et la Mercedes de Nico Rosberg.

Aux commandes de sa Red Bull à unité de puissance Renault, Daniel Ricciardo a terminé la course marquée par deux interventions de la voiture de sécurité, à seulement deux secondes de Vettel. Il est vrai que l’Allemand avait baissé son rythme en fin de course afin d’économiser sa machine, mais pour Ricciardo, il s’agissait d’un troisième podium cette saison en dépit d’un début de saison difficile.

Son coéquipier, Daniil Kyvat, a croisé l’arrivée en quatrième tandis que les pilotes Toro Rosso-Renault, Max Verstappen et Carlos Sainz, ont terminé huitième et neuvième, respectivement.

Renault place ainsi ses quatre voitures dans le top 10.

Les défis du circuit de Singapour

Rémi Taffin, directeur des opérations chez Renault Sport F1, est surtout satisfait de la fiabilité démontrée par les V6 turbo hybrides de la marque.

“Singapour est un circuit difficile à appréhender, du point de vue tant de la facilité de pilotage que de la fiabilité, mais nous avons connu un week-end sans problème”, déclare-t-il.

“Nous avions posé les fondations de ce résultat à Monza, et il est satisfaisant de voir que cette stratégie a payé. Merci à tous les membres de notre équipe : ce résultat démontre que nous ne baissons jamais les bras. Les prochaines courses se dérouleront sur des circuits variés, il y a donc encore du pain sur la planche mais nous sommes confiants quant à notre potentiel”.

Si Ricciardo a terminé la course en deuxième place, il ne faut pas oublier que les Red Bull s’étaient qualifiées en seconde et quatrième places, ce qui tend à démonter un gain de performance, même si le tracé de Marina Bay est assez atypique.

“Nous pensions que Singapour représentait notre meilleure chance de signer un bon résultat”, affirme Cyril Abiteboul, directeur général.

“Cela a bien fonctionné aujourd’hui, avec les quatre voitures dans les points. Même s’il s’en dit beaucoup en dehors de la piste, nous sommes restés concentrés et nous réalisons un sans-faute ce week-end. Cela a permis aux équipes d’optimiser leurs réglages et leur performance. Suzuka sera un défi très différent mais nous avons tout mis en place pour la seconde partie de la saison. Nous pouvons envisager le futur proche avec optimisme”.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Daniel Ricciardo
Équipes Red Bull Racing
Type d'article Actualités
Tags f1, renault, singapour