Un programme GT stoppé par la crise irakienne et le terrorisme

Isaac Tutumlu, pilote turc originaire de la région du Kurdistan, et son équipe le Barzani Racing, qui porte les couleurs kurdes en course GT, ont été forcés de mettre un terme à leurs activités sportives en raison de la crise internationale au...

Isaac Tutumlu, pilote turc originaire de la région du Kurdistan, et son équipe le Barzani Racing, qui porte les couleurs kurdes en course GT, ont été forcés de mettre un terme à leurs activités sportives en raison de la crise internationale au Moyen-Orient, et plus spécialement en Irak.

Né à Barcelone d’une mère espagnole et d’un père kurde, Isaac Tutumlu évolue en compétition GT depuis la fin des années 2000, et a même disputé cinq courses en WTCC lors de la saison 2012 sur une BMW 320si de l’équipe Proteam Competition. Ces dernières saisons, il a pris part au championnat espagnol de GT, au championnat GT Open, et plus récemment aux 24 Heures de Dubaï.

Alors que Tutumlu et son équipe, financée par des sociétés kurdes, étaient sur le point de repartir pour une nouvelle saison dans les compétitions GT3 avec leur Ferrari F458 aux couleurs du Kurdistan, ils se voient aujourd’hui contraint de cesser leurs activités sportives en raison de la situation en Irak, comme l’indique un porte-parole de l’équipe.

"Nous devons cesser nos activités sportives en raison de la situation politique au Moyen-Orient. La crise déclenchée par le groupe ISIS dans la région affecte de nombreux pays. C’est le cas du Kurdistan, dont la plupart de l’activité économique est centrée sur Bagdad, et se retrouve presque totalement paralysée aujourd’hui. Par conséquent, le Barzani Racing Team ne peut poursuivre la compétition au plus haut niveau en raison de l’absence de financement".

Isaac Tutumlu, très investi auprès de la cause Kurde et qui a effectué récemment plusieurs visites dans des camps de réfugiés, a de son côté exprimé sa "gratitude envers le Kurdistan et ses compagnies pour m’avoir soutenu durant ces dernières saisons. Il est vraiment dommage que nous soyons contraints de stopper nos activités à ce stade. Le sport automobile est devenu une plateforme médiatique pour le Kurdistan, mais sans appui financier l’aventure ne peut pas continuer".

Tutumlu évalue désormais d’autres options pour poursuivre sa carrière avec d'autres équipes, en Blancpain Endurance Series voire en WEC.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Isaac Tutumlu
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités