Un projet de circuit de F1 en Iran

L'Iran aurait pour ambition de construire un circuit capable d'accueillir la Formule 1. C'est ce qu'a révélé son Vice-Président et Directeur de l'Héritage Culturel, Masoud Soltanifar.

Celui-ci a indiqué qu'il existait un projet pour bâtir ce tracé sur l'île de Qeshm, située dans le détroit d'Ormuz. Le lieu est souvent décrit comme un véritable petit paradis et l'idée d'y accueillir la F1 ferait partie d'un plan global en faveur du tourisme.

"La Formule 1 a un grand avenir en Iran", a confié Soltanifar à l'agence IRNA lors d'une visite sur place, assurant que le lieu "a le potentiel pour devenir l'une des plus belles destinations au monde pour la Formule 1."

Initialement, il existait un premier projet pour construire un circuit de F1 à Parand City, à 35 km au sud de la capitale Téhéran. Celui-ci aurait visiblement été abandonné au profit de l'île de Qeshm, qui est la plus grande du Golfe Persique.

Bernie Ecclestone et la FOM n'ont pas encore réagi officiellement à cet appel du pied de l'Iran. Si le projet venait à prendre de l'ampleur, nul doute que des discussions beaucoup plus politiques se feront jour. 

A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités
Tags circuit, ecclestone, fom, iran