Un Verstappen résistant malgré une forte dégradation

Le pilote Red Bull n'a pas pu conquérir le podium au Canada, mais il a réussi à résister à Nico Rosberg dans le dernier relais.

Un Verstappen résistant malgré une forte dégradation
Max Verstappen, Red Bull Racing RB12
Max Verstappen, Red Bull Racing
Max Verstappen, Red Bull Racing RB12
Max Verstappen, Red Bull Racing RB12 sur la grille
Max Verstappen, Red Bull Racing lors de la parade des pilotes
Max Verstappen, Red Bull Racing RB12
Max Verstappen, Red Bull Racing RB12
Max Verstappen, Red Bull Racing RB12

Auteur d’un très bon départ, Max Verstappen a d'abord pensé tenir un podium à Montréal, mais Red Bull a dû basculer sur une stratégie à deux arrêts. Suffisant pour permettre à Valtteri Bottas de garder la main pour la troisième place, tandis que le pilote néerlandais a dû faire preuve d’une défense de tous les instants pour ne pas céder face à Nico Rosberg en fin de course. 

"C’était une bonne course. C'est dommage que nous n'ayons pas fini sur le podium, mais nous nous sommes vite rendu compte que nous avions trop de dégradation sur les pneus arrière", regrette Verstappen au micro de Sky Sports. "Nous avons fait de notre mieux."

"J’étais déterminé à ne pas abandonner cette position, je me suis battu et nous avons conservé la quatrième place", ajoute-t-il quant à la lutte des derniers tours, qui a finalement poussé Rosberg à la faute dans la dernière chicane. 

Une dégradation trop élevée

Pour Christian Horner, Red Bull ne pouvait pas espérer beaucoup plus sur le circuit Gilles Villeneuve, même si manquer le podium est une déception. 

"Je pense que Max a fait une très bonne course", résume le directeur de Red Bull Racing. "Sa défense était très vigoureuse à la fin, et la quatrième place, nous n'aurions pas pu l'obtenir sur un arrêt, la dégradation était plus importante à cause du froid." 

"Malheureusement, Daniel [Ricciardo] a fait un gros plat et il a fallu changer ses pneus à un moment qui n'était pas idéal. Nous avons tiré le maximum de cette course. Je pense que sans le plat, oui, car c'est arrivé à un moment de la course où on ne veut pas vraiment rentrer au stand. Mais ça arrive. Malheureusement, nous ne sommes pas parvenus à passer Kimi [Räikkönen]."

"Je pense qu'avec la sensibilité de ces pneus, il était facile d'être en difficulté aujourd’hui."

Horner a également évoqué la consigne passé à Verstappen en début de course, qui n’a finalement pas eu besoin d’être appliquée par le Néerlandais : "À ce moment-là, Daniel avait l'air un peu plus rapide, et Max commençait à avoir de la dégradation, mais dès qu'il est sorti de la zone DRS, il a cessé de nous coûter du temps."

 

T-Shirt Targa Florio 1973
T-Shirt Targa Florio 1973

Photo de: Motorsport.com

partages
commentaires
Rosberg - "Lewis a fait une manœuvre très rude"

Article précédent

Rosberg - "Lewis a fait une manœuvre très rude"

Article suivant

Ricciardo - Ni l'équipe ni moi n'avons fait une course propre

Ricciardo - Ni l'équipe ni moi n'avons fait une course propre
Charger les commentaires