Une amende plutôt qu'une exclusion pour Renault ?

Exclue à l'issue du Grand Prix de Hongrie, suite à un incident de course, l'ING Renault F1 Team avait fait appel de cette décision

Exclue à l'issue du Grand Prix de Hongrie, suite à un incident de course, l'ING Renault F1 Team avait fait appel de cette décision.

En effet, une semaine après l'accident mortel d'Henry Surtees, et le lendemain du grave accident de Felipe Massa, Fernando Alonso a perdu une roue durant la course. La F1 avait estimé que Renault avait enfreint le règlement et avait laissé son pilote sortir volontairement des stands avec ce problème de roue.

Aussi, l'écurie française s'était vue exclue du prochain Grand Prix, qui se déroulera à Valence, en Espagne. Le lendemain du Grand Prix de Hongrie, les organisateurs du Grand Prix d'Europe faisait savoir qu'ils espéraient que la FIA se montrerait clémente, car le public venu assister en masse à la course n'était là que pour Fernando Alonso.

Par la suite, Bernie Ecclestone, patron du FOM, expliquait à son tour que l'exclusion de Renault, et donc de Fernando Alonso, n'était pas bonne pour l'affluence du prochain Grand Prix d'Europe, bien que Michael Schumacher fasse son grand retour à la compétition.

Ces pressions devraient suffir à persuader la Cour d'Appel de la FIA de ne pas exclure Renault F1 pour le prochain Grand Prix. On parle d'une amende conséquente à la place de l'initiale exclusion. Verdict le 18 août prochain.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Michael Schumacher , Fernando Alonso , Felipe Massa , Bernie Ecclestone , Henry Surtees
Type d'article Actualités