Une barre stabilisatrice cassée pour Vettel

À l'issue des qualifications, Sebastian Vettel se plaignait de blocages intempestifs de sa roue avant gauche

À l'issue des qualifications, Sebastian Vettel se plaignait de blocages intempestifs de sa roue avant gauche.

De prime abord, il semblait que l'Allemand était victime des mêmes problèmes de freins qu'il avait rencontré en fin de course en Espagne.

Or, une enquête menée par Red Bull a révélé qu'il n'en n'était rien puisque c'est la barre stabilisatrice arrière, cassée, qui aurait gêné Vettel en Q3.

"Il semble que c'était la barre stabilisatrice. Sans contrôle sur le roulis de la voiture, dès que vous tournez, la voiture se retourne. Il a donc tout simplement bloqué l'intérieur de la roue avant car elle était coincée en l'air," explique Christian Horner, directeur général de Red Bull.

Actuellement, la RB6 de Vettel est maintenue en parc fermée et Red Bull ne peut pas y toucher. Mais l'équipe autrichienne va pouvoir changer la barre anti-roulis dès demain matin.

Par ailleurs, rappelons que depuis cette année, les pilotes doivent prendre le départ de la course avec les pneus utilisés en Q3. Toutefois, Horner a indiqué que les pneus de Vettel n'ont pas souffert des blocages de roue intempestifs rencontrés en qualifications.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Sebastian Vettel
Type d'article Actualités