Une bombe tue un policier à Bahreïn

La nouvelle est restée étonnement peu rapportée par la presse ce weekend, mais une bombe a fait un mort à Bahreïn, à quelques jours des tests d’avant saison sur le circuit de Manama

La nouvelle est restée étonnement peu rapportée par la presse ce weekend, mais une bombe a fait un mort à Bahreïn, à quelques jours des tests d’avant saison sur le circuit de Manama.

Un policier bahreïni a en effet perdu la vie dans le village de Dair, à 25 kilomètres du tracé international, au cours d’une manifestation célébrant les trois ans du soulèvement populaire opposé au régime en place.

Il y a eu une explosion qui a endommagé un bus transportant des policiers à Dair”, a rapporté le Ministre de l’Intérieur dans un communiqué. “Deux policiers ont été blessés dans une explosion terroriste”.

L’une des victimes a succombé suite à ses blessures peu de temps après la déclaration.

La tension était grande, ces derniers jours, à Bahreïn. Les forces de Police avaient pour mission de réfréner les manifestations populaires évoluant autour de l’iconique rond point de Pearl, où les manifestations originales de 2011 avaient gagné leur visibilité internationale.

La Police a arrêté 26 manifestants vendredi, après en avoir déjà interpellé 29 dans la journée de mardi. Les chefs d’accusation s’étendent du trouble à l’ordre au public et actes de vandalisme, au blocage illégal de routes et à des attaques contre la police avec des cocktails Molotov.

Bahreïn accueille les deux dernières séances d’essais F1 avant le début de la saison 2014, de mercredi 19 à samedi 22, puis du 27 février au 02 mars.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités