Une cible nommée Sauber pour Bianchi et Marussia

Après ses premiers points à Monaco, Marussia s’est offert une double présence en Q2 à Silverstone il y a dix jours, gérant au mieux une séance de qualifications perturbée par la pluie

Après ses premiers points à Monaco, Marussia s’est offert une double présence en Q2 à Silverstone il y a dix jours, gérant au mieux une séance de qualifications perturbée par la pluie. Tous les voyants sont au vert dans les rangs de l’écurie russe, qui continue à travailler avec sérieux sur sa monoplace pour la faire progresser.

A Hockenheim, l’objectif sera de continuer à se rapprocher des Sauber, ce que Jules Bianchi juge possible.

« L’objectif est un peu différent pour ce week-end, mais en ayant accédé à la Q2 à Silverstone, nous espérons montrer que nous sommes plus proches encore de Sauber, avec espérons-le une autre bonne séance de qualifications », a-t-il confié. « J’ai toujours adoré le Hockenheimring, pour y avoir couru dans les catégories juniors et y avoir de bons souvenirs avec une victoire assez tôt dans ma carrière. »

Avec deux courses en une semaine, en Allemagne puis en Hongrie, la mi-saison est déjà toute proche.

« Nous avons connu des essais positifs à Silverstone et j’espère que cela nous aidera pour faire deux courses solides avant la trêve estivale. »

Team principal de Marussia, John Booth n’a pas vu cette première partie de saison s’écouler. Le plus dur commence pourtant avec la défense de la neuvième place du championnat face à Sauber.

« Nous avons de nombreux progrès à montrer et je suis très heureux que nous tenions toujours la 9e place du championnat constructeurs », assure-t-il. « J’espère que nous pourrons démontrer que nous avons développé la MR03 ces dernières semaines et que nous avons gagné un peu plus de terrain sur les Sauber. »

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes John Booth , Jules Bianchi
Équipes Sauber
Type d'article Actualités