Une course qui vire au cauchemar pour Ricciardo

Après avoir été disqualifié à Melbourne alors qu’il avait terminé deuxième, Daniel Ricciardo a connu un Grand Prix de Malaisie désastreux ce dimanche

Après avoir été disqualifié à Melbourne alors qu’il avait terminé deuxième, Daniel Ricciardo a connu un Grand Prix de Malaisie désastreux ce dimanche. L’Australien, qui pouvait marquer de gros points, vu ses espoirs anéantis par une roue mal serrée, un aileron avant capricieux et une pénalité pour couronner le tout.

Sa déception était donc évidente à l’issue de la course. "Je suis vraiment déçu car on aurait pu marquer de gros points. J'ai pris un très bon départ, j'ai gagné quelques places et on se battait à l'avant, on était au rendez-vous, mais on a eu ce problème au dernier arrêt au stand. La course s'est terminée rapidement pour nous après ça", racontait le pilote Red Bull qui, malgré sa présence régulière aux avant-postes, n’a encore inscrit aucun point au classement des pilotes.

Ricciardo est ensuite revenu plus en détail sur ses déboires. "Je pense que tout le monde croyait que la roue était bien mise, mais dès que j'ai quitté mon box j'ai senti qu’elle partait, on a donc perdu du temps à ce moment. Ensuite, mon aileron avant est tombé, je ne sais pas comment ça a pu arriver. Je suis content de ma course jusqu'à ce moment car je me suis battu avec les meilleurs. J'ai eu du mal à résister aux Mercedes et Sebastian était plus rapide, mais je restais tranquillement quatrième. Ce n'était donc pas mauvais mais ça s'est mal terminé, c'est la course", expliquait-il avec fatalisme.

Pour terminer, l’Australien a promis qu’il faudrait compter sur lui durant la suite de la saison malgré ses débuts délicats. "Beaucoup de gens pensent que je suis trop sympa parce que je souris tout le temps, mais je suis ici pour courir, et vous me verrez souvent en haut du classement cette année". C’est tout le mal que l’on peut lui souhaiter, mais il devra s’employer pour bien figurer à Bahreïn puisqu’il aura à faire avec une pénalité de dix places sur la grille. Espérons que la malchance de son compatriote Mark Webber, dont il a repris le baquet, ne le suive pas plus loin…

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Mark Webber , Daniel Ricciardo
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités