Une deuxième équipe américaine sur la grille en 2016?

Le promoteur Tavo Hellmund et le financier James Carney sont à la tête d’un groupe d’investissement américain qui cherche à acheter une équipe de F1. Il existe une réelle chance de voir l’Amérique du Nord posséder non pas une mais deux équipes de Formule 1 sur la grille 2016, peut révéler Motorsport.com

Les plans de Gene Haas pour son équipe "affiliée" à Ferrari progressent bien pour 2016, mais un groupe d’investisseurs américains tente activement d’acheter une équipe existante pour rejoindre également la grille. Ce groupe est dirigé par James Carney, homme d’affaires basé à New-York, et par Tavo Hellmund, qui a développé le Circuit des Amériques au Texas et avait trouvé un accord avec Bernie Ecclestone pour permettre à la F1 de revenir aux Etats-Unis. 

Plus récemment, Hellmund a été impliqué dans le retour de la F1 au Mexique, après 23 ans d’absence. Le Grand Prix du Mexique se déroulera le 1er novembre prochain sur l’Autodromo Hermanos Rodriguez. 

Si Hellmund et Carney se sont refusés à tout commentaire, un représentant de Carney a confirmé qu’il existait un intérêt, tout en évitant soigneusement de préciser quelle équipe était visée pour un éventuel rachat. Des sources ont suggéré qu’il pourrait s’agir de l’équipe Manor, actuellement détenue par l’homme d’affaires Stephen Fitzpatrick, fondateur d’Ovo Energy. L’équipe qui aligne actuellement Will Stevens et Roberto Merhi occupe le fond de grille avec des monoplaces basées sur des châssis 2014. 

Une inquiétude pour les primes? 

L’ex équipe Marussia a manqué les trois dernières courses de la saison 2014 pour des raisons financières et son avenir a longtemps été incertain, avant le rachat par Fitzpatrick qui a permis d’aligner deux monoplaces cette saison. Ce dernier serait toutefois à la recherche d’un nouveau partenaire, voire intéressé pour revendre entièrement l’écurie. C’est justement ce que le duo Carney-Hellmund cherche à faire en prenant le contrôle total d’une équipe. 

La situation est cependant compliquée par la manière dont sont redistribuées les primes en F1 : seules les 10 premières équipes du championnat sont assurées de recevoir de l’argent. L’arrivée de Haas l’année prochaine signifie qu’il y aura 11 équipes. Il existe des accords stipulant qu’une équipe doit terminer à deux reprises dans les 10 premiers en trois ans avant de pouvoir prétendre à recevoir les primes. Manor ne pourrait ainsi pas prétendre à une prime avant 2017. 

Ce système de redistribution est toutefois dans le collimateur et beaucoup appellent à une refonte, à commencer par le Président de la FIA, Jean Todt.  

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Will Stevens , Jules Bianchi , Roberto Merhi
Type d'article Actualités
Tags circuit of the americas, ferrari, manor marussia