Une heure avant la course : Le physiothérapeute (4/6)

Un Grand Prix peut se gagner lors du départ, mais c’est aussi là qu’un pilote peut tout perdre

Un Grand Prix peut se gagner lors du départ, mais c’est aussi là qu’un pilote peut tout perdre. Avant ce moment stressant et le plus attendu d’une course, les préparatifs sont parfaitement rodés. En voici les grandes lignes, du point de vue du physiothérapeute. Ce dernier est toujours très proche de son pilote et veille à ce que tout soit en place pour son plus grand confort.

40 minutes : Le physio s’assure que le casque du pilote et le système Hans sont prêts dans le garage.

35 minutes : Vérification des écrans TV, des bouteilles de boisson et des ventilateurs aux bons emplacements.

22 minutes : Le physio prend le casque de rechange, les équipements du pilote et sa boisson, puis rejoint la grille.

17 minutes : Il est présent à la sortie du pilote de sa monoplace lorsqu’il s’immobilise sur la grille. Il reste à ses côtés et s’assure qu’il ne manque de rien.

13 minutes : Le physio tient prêt le casque et le matériel nécessaire au pilote pour qu’il s’équipe.

10 minutes : Il reste aux côtés du pilote pour pallier à toute demande, notamment pour l’hydratation.

15 secondes : Tous les mécaniciens doivent être derrière la ligne blanche sur le côté de la grille.

0 : Après le départ de la dernière voiture pour le tour de formation, toute l’équipe rejoint le garage.

Informations délivrées par Williams.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Williams
Type d'article Actualités