Une plaque d'égout en cause dans l'accident de Barrichello

Grand Prix de Monaco, 30ème tour

Grand Prix de Monaco, 30ème tour. Rubens Barrichello perd soudainement le contrôle de sa Williams dans la montée de Beau Rivage et percute violemment le rail de sécurité à 250 km/h.

Arrêté au beau milieu de la piste, le Brésilien jette son volant pour sortir au plus vite de sa FW32, les autres monoplaces arrivant à vive allure à cet endroit.

Aussitôt la voiture de retour au garage, Williams a compris que la casse d'une suspension arrière était à l'origine de l'accident. Mais l'écurie de Grove a tout de même mené une enquête pour savoir ce qui a causé cette rupture de suspension.

Et il en résulte qu'une plaque d'égout sortie de son emplacement a percuté la suspension arrière de Barrichello au deuxième virage.

"La voiture a été gravement endommagée dans l'accident qui a mis un terme à la course de Rubens. Cet incident a été signalé à la FIA," indique par ailleurs un communiqué de Williams.

En effet, la voiture de sécurité est sortie peu après l'accident de Barrichello pour un problème de plaque d'égout. Au final, la FIA pourrait demander aux organisateurs du Grand Prix de Monaco de prendre les mesures nécessaires pour éviter que ce genre d'incident ne se reproduise à l'avenir.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Rubens Barrichello
Équipes Williams
Type d'article Actualités