Une seule Virgin modifiée à Barcelone

À l'issue du premier Grand Prix de la saison à Bahreïn, Virgin Racing s'était aperçue que le réservoir de sa monoplace n'avait pas une capacité suffisante pour couvrir confortablement la distance d'une course

À l'issue du premier Grand Prix de la saison à Bahreïn, Virgin Racing s'était aperçue que le réservoir de sa monoplace n'avait pas une capacité suffisante pour couvrir confortablement la distance d'une course.

Ayant reçu l'autorisation de la FIA d'agrandir son réservoir, l'équipe de Richard Branson s'est rapidement penchée sur le problème afin que les modifications nécessaires soient apportées aux VR-01 pour le Grand Prix d'Espagne.

Mais l'éruption du volcan islandais Eyjafjöll a causé bien des soucis à Virgin Racing qui n'a pas eu le temps suffisant pour que ses deux voitures puissent être modifiées avant de partir pour Barcelone.

L'équipe britannique a donc annoncé aujourd'hui qu'elle ne disposera que d'une monoplace améliorée pour le Grand Prix d'Espagne et qu'elle sera confiée à Timo Glock, plus expérimenté que Luca di Grassi.

"Après avoir travaillé sans relâche pour préparer la nouvelle voiture pour la course, son homologation réussie incluse, c'est un peu dur à avaler que nous ne soyons pas en mesure de terminer la deuxième voiture à cause des 'retards volcaniques'," regrette Nick Wirth, le directeur technique de Virgin Racing.

"Faire rouler à Barcelone deux voitures aux spécifications totalement différentes sera certainement un défi pour l'équipe mais comme la fiabilité s'applique aux deux spécifications, nous nous concentrerons sur les deux voitures jusqu'au drapeau à damiers."

Glock, qui disposera donc du nouveau châssis, est parfaitement conscient qu'un gros défi attend l'équipe en Catalogne.

"Les dernières semaines ne se sont pas exactement déroulées comme prévu à cause du volcan islandais mais il nous a permis de tirer un trait sur la déception de Shanghai et de nous concentrer sur de meilleures choses qui s'annoncent."

"Nous avons eu un aperçu de près sur les quatre premières courses et nous avons maintenant une très bonne vision des domaines où les choses se sont bien passées et de ceux où nous devons progresser," poursuit le pilote allemand.

"C'est dommage que nous n'ayons pas pu apporter deux châssis modifiés en Espagne car nous aurions eu deux bases de données à analyser, mais nous travaillerons avec ce que nous avons en espérant que ça apportera le genre de résultats que nous attendons."

De son côté, di Grassi est déçu de devoir se contenter de l'ancienne version de la VR-01 : "Bien que je sois déçu de devoir piloter l'ancienne version du châssis, comme nous n'avons pas eu suffisamment de temps pour modifier les deux voitures, j'espère qu'avec tout le travail que avons fourni pour faire en sorte d'avoir un week-end sans problème, nous débuterons bien la saison européenne."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Timo Glock
Équipes Virgin Racing
Type d'article Actualités