Une solution en vue pour le manque de bruit des moteurs

La FIA va organiser une réunion entre les différents motoristes le 6 mai prochain, afin de trouvers des solutions pour augmenter le son des moteurs V6 Turbo, vivement critiqué depuis le début de la saison

La FIA va organiser une réunion entre les différents motoristes le 6 mai prochain, afin de trouvers des solutions pour augmenter le son des moteurs V6 Turbo, vivement critiqué depuis le début de la saison.

La solution préférentielle semble être l'instauration d'un nouvel échappement standard et obligatoire, mieux optimisé dans le but d'obtenir un bruit plus fort, à défaut d'être particulièrement différent.

A Bahreïn, le président de la FIA Jean Todt avait confié vouloir tester une solution en piste à Barcelone, lors des essais organisés dans la semaine suivant le Grand Prix d'Espagne.

Un échappement différent a été testé par l'un des trois motoristes sur le banc d'essais. Une augmentation significative du bruit a été constatée, ce qui devrait calmer les critiques particulièrement virulentes à l'encontre de ces nouveaux blocs propulseurs.

Des changements plus drastiques ne pourront cependant pas être instaurés selon Rémi Taffin, qui explique à Autosport l'une des différences entre les voitures de rallye et les Formule 1 :

"Le turbo des voitures de rallye fait un très beau bruit car ils utilisent de l'essence dans l'échappement. C'est quelque chose que nous ne pouvons pas faire, puisque nous devons économiser de l'essence."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jean Todt
Type d'article Actualités