Formule 1
C
Grand Prix de Bahrein
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
23 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
72 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
85 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
107 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
128 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
142 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
156 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
184 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
191 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
205 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
212 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
240 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
247 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
261 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
275 jours

Pour vaincre Hamilton, Bottas a besoin de constance

partages
commentaires
Pour vaincre Hamilton, Bottas a besoin de constance
Par :
8 janv. 2020 à 09:00

Valtteri Bottas a été battu par son coéquipier Lewis Hamilton pour une troisième saison consécutive en 2019, mais le Finlandais ne désespère pas de prendre l'avantage l'an prochain.

Lewis Hamilton paraît effectivement quasi invincible depuis le début de l'ère hybride, ayant remporté cinq des six derniers titres mondiaux en jeu, ne s'inclinant que pour cinq points en 2016 face à Nico Rosberg. Valtteri Bottas, lui, sort de sa meilleure saison chez Mercedes avec quatre succès et le titre honorifique de vice-Champion, mais il a tout de même échoué à 87 longueurs de son partenaire.

Lire aussi :

Comment inverser une tendance désormais bien installée depuis trois ans ? Bottas a l'intention de se montrer plus fiable en évitant les fautes coûteuses, par exemple son accident au Grand Prix d'Allemagne, où il occupait la quatrième place à seulement trois secondes du second lorsqu'il est sorti de la piste et a percuté le mur.

Lorsqu'il lui est demandé ce qu'il doit faire pour enfin vaincre Hamilton en 2020, le Finlandais répond : "C'est relativement clair pour moi. Nous travaillons vraiment avec les ingénieurs et avec l'équipe sur mon programme de développement. Nous nous focalisons particulièrement sur la semaine de course, et l'ultime point à améliorer pour mes performances est la constance. Il y a aussi le fait de mieux s'adapter à des circonstances différentes, mais le principal, c'est de faire le moins d'erreurs possible."

Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1, pose pour une photo de groupe aux côtés de Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1

"Il y a des séances qualificatives où j'ai commis des erreurs qui ont compromis le dimanche, et il y a des courses où j'ai commis des erreurs, par exemple Hockenheim, où j'ai perdu beaucoup de points. Il s'agit donc de s'en débarrasser [des erreurs, ndlr]."

"Je pense pouvoir encore améliorer beaucoup de choses. Ce sont de petits détails çà et là, dont beaucoup sont liés au style de pilotage et à la gestion des pneus. Mais c'est bien mieux que l'an dernier. En minimisant ces erreurs, en trouvant le bon état d'esprit, je serai capable d'atteindre mon meilleur niveau à chaque week-end – c'est ce qui est compliqué, comme dans n'importe quel sport."

"On dirait que je dois creuser très profondément pour trouver quelque chose de plus de mon côté – comment je peux être un meilleur pilote, comment je peux être plus performant, comment je peux mieux travailler avec les ingénieurs. Cela me fait certainement continuer à travailler dur, car ce n'est simplement pas facile de le battre. Cela demande beaucoup. Cela me motive chaque jour."

Nombre d'observateurs estimeraient peut-être qu'il y a une simple différence de talent pur entre Hamilton et Bottas, mais c'est une explication à laquelle l'intéressé n'adhère pas. "J'aurais vraiment du mal à l'accepter, qu'un pilote puisse faire quelque chose dont je ne suis pas capable. J'accepte complètement que Lewis ait remporté le titre [2019], car il a été meilleur que moi sur l'ensemble de la saison. Il m'a battu à la régulière. Mais je crois qu'il y a toujours quelque chose que je peux mieux faire, et je peux éradiquer ces faiblesses. Peut-être que je suis un peu plus têtu", conclut Bottas.

Article suivant
Racing Point craint des F1 plus lentes que des F2 en 2021

Article précédent

Racing Point craint des F1 plus lentes que des F2 en 2021

Article suivant

Red Bull voulait une "clarté absolue" sur le règlement moteur

Red Bull voulait une "clarté absolue" sur le règlement moteur
Charger les commentaires