Bottas regrette une "grosse erreur" de Mercedes dans les stands

Valtteri Bottas a abandonné à cause d'un problème sur l'écrou de sa roue avant droite au GP de Monaco, durant son arrêt aux stands. Le pilote Mercedes espérait revenir sur Max Verstappen avec des pneus neufs.

Bottas regrette une "grosse erreur" de Mercedes dans les stands

Un surprenant problème a provoqué l'abandon de Valtteri Bottas à Monaco. Alors qu'il était dans la voie des stands pour son changement de pneus, les mécaniciens de Mercedes n'ont pas réussi à dévisser l'écrou de sa roue avant droite, rendant le remplacement de la gomme impossible. L'équipe Championne en titre a expliqué que les multiples tentatives avec le pistolet pneumatique avaient fini par polir les angles de l'écrou, resté fixé sur la roue, ce qui s'est vu avec des parties en métal qui ont volé en éclat.

Lire aussi :

Valtteri Bottas ignore encore si ce problème est la conséquence d'une défaillance technique, d'une mauvaise utilisation du pistolet ou d'un souci au moment où l'écrou a été posé sur la roue. "Sincèrement, je ne sais pas ce qu'il s'est passé à l'arrêt, je ne sais pas encore si c'était une erreur humaine ou un problème technique", a déclaré Bottas aux télévisions du monde entier. "Mais quoi qu'il en soit, il faudra en tirer les leçons. C'est une grosse erreur de notre part, qui ne devrait pas se produire."

Le #77 estime que les arrêts aux stand sont une faiblesse que Mercedes doit corriger au plus vite, cette phase de course faisant régulièrement perdre du temps aux pilotes de la firme à l'étoile : "Ils n'ont pas été parfaits cette année", a déploré Bottas lors de sa rencontre avec les journalistes. "Ça va être une priorité et ce n'est pas l'un de nos points forts. Mais je pense qu'il n'y a personne à critiquer. L'équipe dans son ensemble doit faire mieux à ce niveau."

Valtteri Bottas avait du mal à tenir le rythme dans le premier relais et il accusait un retard de cinq secondes sur Max Verstappen, finalement vainqueur facile, avant le fameux problème dans les stands. Le Finlandais ignore s'il aurait pu revenir au contact une fois les gommes dures chaussées, d'autant plus que les pilotes qui se sont arrêtés tardivement ont majoritairement gagné du temps sur ceux qui ont changé de pneus tôt, ce que Bottas avait fait, mais il croyait en ses chances.

"Je pense que sans ça, on aurait pu se battre pour la victoire. Red Bull et Max étaient vraiment rapides, donc ça aurait été difficile, mais au moins on aurait pu avoir une deuxième place aujourd'hui, avec de bons points, et on les a perdus. Max était rapide et je pense qu'ils ont réussi à faire durer le pneu tendre un peu plus longtemps dans le premier relais. Et une fois passé sur le pneu dur, il ne s'est pas passé grand-chose. Je ne sais pas. On ne saura jamais si on aurait pu les menacer ou pas."

Une fois Valtteri Bottas à l'arrêt, tous les espoirs de Mercedes reposaient sur Lewis Hamilton, seulement septième sous le drapeau à damier. Le constructeur allemand a ainsi mis fin à une série de cinq podiums, entamée au GP d'Abou Dhabi l'an dernier. Hamilton, absent au GP de Sakhir en 2020, restait quant à lui sur une série de 12 podiums.

Avec Luke Smith et Alex Kalinauckas

partages
commentaires
Sebastian Vettel élu "Pilote du Jour" du GP de Monaco 2021
Article précédent

Sebastian Vettel élu "Pilote du Jour" du GP de Monaco 2021

Article suivant

Verstappen a toujours voulu gagner à Monaco

Verstappen a toujours voulu gagner à Monaco
Charger les commentaires