Bottas ne savait pas qu'Alfa Romeo pourrait céder les commandes à Andretti

Valtteri Bottas n'était pas au courant de la possibilité d'un rachat de l'équipe Alfa Romeo par Andretti F1 lors de ses négociations contractuelles avec l'équipe pour 2022.

Bottas ne savait pas qu'Alfa Romeo pourrait céder les commandes à Andretti

Valtteri Bottas affirme qu'il n'était pas au courant des discussions entourant la marque de sport automobile américaine Andretti, qui pourrait racheter l'équipe de Formule 1 Alfa Romeo (dirigée par Sauber), lorsqu'il a signé pour y courir en 2022.

Bottas quittera Mercedes, le constructeur ayant décidé de le remplacer comme coéquipier de Lewis Hamilton par George Russell, et rejoindra ainsi Alfa Romeo pour la saison prochaine après avoir été choisi par le patron de l'équipe, Fred Vasseur, comme "leader de l'équipe". Ce transfert voit donc la carrière de neuf ans en F1 du Finlandais se prolonger par un contrat pluriannuel, mais sa nouvelle équipe pourrait d'ici peu changer de mains et opérer avec un nouveau propriétaire.

Il est en effet apparu lors du Grand Prix de Turquie, il y a deux semaines, qu'Andretti était sur le point de prendre une participation majoritaire dans la société Islero Investments − jusqu'à 80 % selon les rumeurs − qui possède l'équipe de Formule 1 Alfa Romeo. Bien qu'il n'y ait pas eu d'autres nouvelles majeures sur le sujet depuis que les détails des négociations de rachat ont été divulgués, les spéculations sur l'avenir d'Alfa Romeo ont fait la une de la presse spécialisée à l'approche du GP des États-Unis, à Austin, ce week-end.

Lire aussi :

S'exprimant lors de la conférence de presse de jeudi sur le circuit, Bottas a indiqué qu'il "n'était pas au courant pendant les négociations" de la possibilité que les propriétaires de Sauber vendent le contrôle de l'équipe. "Et pour être honnête, je ne connais pas beaucoup de détails − s'il y a vraiment une grande chance que cela se produise ou non", a-t-il ajouté. "Mais je suis sûr que les personnes qui prendront la décision sauront ce qui est le mieux pour l'équipe à long terme. Je ne pense pas avoir beaucoup à dire sur qui possède l'équipe et avec quel pourcentage − c'est comme ça que ça se passe, c'est le côté commercial de la Formule 1. Tant que l'équipe a les bonnes personnes, les personnes clés, qui, je crois, peuvent faire un excellent travail − c'est la chose principale pour moi."

Lorsqu'il lui a été demandé s'il accueillerait favorablement l'arrivée d'Andretti en F1 en tant que nouveau propriétaire de l'écurie Alfa, Bottas a indiqué qu'il aurait préféré être au courant de tout changement majeur à venir dans l'équipe dans le cadre des discussions menant vers sa décision de rejoindre le projet… "Évidemment, en tant que pilote de l'équipe à l'avenir, il aurait été agréable d'en savoir un peu plus sur les plans pour le futur avant ça, mais oui, pourquoi pas", a-t-il ainsi conclu avec prudence.

Lire aussi :

partages
commentaires
McLaren malmené par les bosses et les pneus
Article précédent

McLaren malmené par les bosses et les pneus

Article suivant

Mercedes reconnaît toujours "souffrir" d'une fiabilité chancelante

Mercedes reconnaît toujours "souffrir" d'une fiabilité chancelante
Charger les commentaires