Valtteri Bottas motivé par le projet Alfa Romeo

Valtteri Bottas savoure l'opportunité de bâtir ce qui est "en quelque sorte un projet" en rejoignant Alfa Romeo en Formule 1, indiquant avoir des "objectifs élevés".

Valtteri Bottas motivé par le projet Alfa Romeo

Valtteri Bottas a annoncé il y a deux semaines qu'il allait quitter Mercedes au terme de la saison 2021 après cinq ans à Brackley, mettant un terme à son partenariat de longue date avec Lewis Hamilton. La décision de l'équipe de faire signer George Russell pour 2022 a incité Bottas à rejoindre son ancien directeur d'équipe de F3 Euro Series et de GP3, Frédéric Vasseur, qui dirige l'écurie Alfa Romeo.

Lire aussi :

Le Finlandais a révélé que s'il avait discuté avec d'autres équipes pour l'an prochain, il était enthousiasmé par l'opportunité de bâtir un projet avec Alfa Romeo grâce à un contrat à long terme. "C'est une grande marque, elle a une grande histoire en sport auto", a-t-il déclaré. "D'après les informations que j'ai, je pense qu'elle peut avoir un bel avenir, et j'espère y contribuer."

"C'est quelque chose de nouveau, quelque chose d'enthousiasmant pour moi, et c'est en quelque sorte un projet. Aucun doute, il va y avoir du travail, mais je vais certainement donner toute l'expertise possible pour essayer de faire mieux que cette saison."

Bottas avait également été évoqué pour un possible transfert chez Williams en 2022, ayant fait ses débuts en F1 avec l'équipe en 2013. "Oui, j'ai discuté avec d'autres équipes", a confirmé l'intéressé. "Je ne veux pas donner trop de noms. Mais en fin de compte, je voulais suivre cette voie. Je suis content que nous ayons pu concrétiser ça et reconnaissant envers eux d'avoir pensé que j'allais bien convenir à l'équipe."

Valtteri Bottas, Mercedes

Lorsqu'il lui a été demandé ce qu'Alfa Romeo lui avait dit quant aux plans pour les prochaines années, Bottas a répondu qu'il ne pouvait pas tout dire mais que l'équipe était "sérieuse pour l'avenir" : "En tant que marque, Alfa Romeo s'est engagé pour pas mal d'années. Je ne veux pas partager trop [d'informations] mais nous avons des attentes élevées, des objectifs élevés, et pour moi c'est vraiment motivant."

Reste à savoir qui sera le coéquipier de Bottas l'an prochain. Alfa Romeo évalue un certain nombre d'options : Alexander Albon faisait partie des principaux candidats, mais le pilote de réserve Red Bull va finalement remplacer Russell chez Williams. Prétendant au titre de F2, Guanyu Zhou serait en lice, tout comme le titulaire actuel, Antonio Giovinazzi.

Lire aussi :

Bottas a fait savoir qu'il n'était pas impliqué dans la décision sur l'identité de son coéquipier et qu'il ne souhaitait pas l'être : "Non, et je ne veux pas avoir mon mot à dire. L'écurie est professionnelle. Fred [Vasseur] est professionnel, il sait ce qui va être le mieux pour l'équipe pour l'avenir. Je vais donc les laisser choisir."

Propos recueillis par Alex Kalinauckas

partages
commentaires
McLaren reste méfiant : "On nous a détruits" à Zandvoort

Article précédent

McLaren reste méfiant : "On nous a détruits" à Zandvoort

Article suivant

Alpine espère retrouver la forme au GP de Russie

Alpine espère retrouver la forme au GP de Russie
Charger les commentaires