Vandoorne brille et double Alonso au championnat

Pour la deuxième fois consécutive, le pilote McLaren a terminé septième, et ajoute des points précieux à son compteur en cette fin de saison.

Après sa septième place décrochée à Singapour il y a deux semaines, Stoffel Vandoorne a réédité sa performance en passant à cette même position sous le drapeau à damier à Sepang. Mais les circonstances très différentes ce dimanche ont de quoi ravir le pilote belge, qui ne cachait pas sa large satisfaction à l'arrivée. 

En effet, si à Singapour il avait fait preuve de prudence, profité des faits de course et du fait que le tracé de Marina Bay convienne idéalement à sa McLaren, il a ce dimanche livré une prestation solide sur un circuit qui aurait pu ne pas réussir à la MCL32 et son moteur Honda. En somme, ce résultat vient conclure un week-end abouti. 

"Je peux dire que c'est la meilleure course de ma carrière en Formule 1", avoue Stoffel Vandoorne. "Je suis très compétitif depuis le début du week-end. Finir septième, c'est un résultat exceptionnel après un très bon départ. Nous ne savions pas où nous allions finir et nous savions qu'il allait être difficile de résister aux Force India et aux Williams. J'ai attaqué fort pour maintenir l'écart avec Stroll."

Alonso "au mauvais endroit"

Une réussite qui tranche avec le Grand Prix bien plus difficile connu par son coéquipier Fernando Alonso, finalement onzième à la porte des points. Si cela paraîtra anecdotique pour certains, l'Espagnol est même doublé par Vandoorne au championnat après cette épreuve. 

"Nous avons connu de meilleures journées", admet le double Champion du monde. "Nous étions au mauvais endroit par rapport aux Williams et nous avons perdu quelques places. Nous étions dans un groupe secondaire, nous n'avons pas pu dépasser. Espérons revenir plus forts au Japon."

Un Alonso qui n'a pas eu la vie facile en piste, avec notamment un duel très limite face à Kevin Magnussen, ou encore un moment de délicatesse lorsque les drapeaux bleus se sont présentés et qu'il a tardé à les respecter pour ouvrir le chemin à Sebastian Vettel. Un incident sur lequel il a préféré ironiser : "'Blue flag, blue flag', non ? Pour moi, dans la voiture, ça avait l'air d'aller, mais on l'entend souvent dire 'blue flag, blue flag', donc ça devait être pareil."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Malaisie
Sous-évènement Course
Circuit Sepang International Circuit
Pilotes Fernando Alonso , Stoffel Vandoorne
Équipes McLaren
Type d'article Réactions
Tags honda, sepang