Vandoorne : "Je ne souhaite à personne de connaître ça"

partages
commentaires
Vandoorne :
Par : Scott Mitchell
17 avr. 2017 à 15:40

McLaren-Honda se trouve actuellement dans une situation critique, victime de problèmes de fiabilité sans précédent. La situation est dure pour le double Champion du monde Fernando Alonso, mais aussi pour son coéquipier Stoffel Vandoorne.

Stoffel Vandoorne, McLaren MCL32
Stoffel Vandoorne, McLaren
Fernando Alonso, McLaren, et Stoffel Vandoorne, McLaren
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL32, Fernando Alonso, McLaren MCL32
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL32
Stoffel Vandoorne, McLaren
Stoffel Vandoorne, McLaren
Fernando Alonso, McLaren

Tandis qu'Alonso fait régulièrement entendre sa colère et sa frustration avec fracas, que ce soit à la radio ou lors de ses points presse, Stoffel Vandoorne fait de son mieux pour garder la tête haute et épargner son équipe. Une attitude louable, mais qui devient de plus en plus difficile à maintenir.

Au Grand Prix de Bahreïn, le débutant belge a connu deux problèmes de MGU-H sur deux unités de puissance différentes le vendredi, ce qui a grandement restreint son temps de piste en essais libres. Qualifié 17e, il n'a même pas pu prendre le départ de la course, victime d'un problème de moteur qui pourrait bien être lié, à nouveau, au MGU-H. Ce dernier a également joué des tours à Alonso.

Lorsqu'il lui est demandé s'il est à bout de patience, Vandoorne répond : "Ce n'est certainement pas une situation idéale. Je ne souhaite à personne de connaître ça. Mais nous savions au début de la saison que nous allions souffrir. Ce week-end a vraiment montré ce que c'est."

"C'est dommage de ne pas avoir pris le départ. C'est frustrant quand on fait tout le travail de préparation : nous nous entraînons beaucoup pour avoir la forme et pouvoir faire la course, donc c'est un peu frustrant de ne pas pouvoir prendre le départ."

Alonso désolé pour Vandoorne

Fernando Alonso, également frappé par divers problèmes techniques ces derniers temps, s'est désolé du sort de son coéquipier.

"C'est incroyable. Ce week-end, il a eu une malchance incroyable avec les changements d'unité de puissance, et ne même pas pouvoir participer... On peut être rapide ou lent à certains moments dans différentes courses, dans différentes circonstances."

"Que Stoffel ne soit même pas en mesure de prendre le départ de la course, c'est une situation inacceptable. Nous allons voir ce que nous pouvons faire entre maintenant et la Russie, parce qu'il faudra vraiment faire mieux là-bas qu'ici", conclut l'Espagnol.

Prochain article Formule 1
GP de Bahreïn : ce qu'ont dit les pilotes

Previous article

GP de Bahreïn : ce qu'ont dit les pilotes

Next article

Renault va tester un MGU-K révisé à Bahreïn

Renault va tester un MGU-K révisé à Bahreïn

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Bahreïn
Lieu Bahrain International Circuit
Pilotes Fernando Alonso Shop Now , Stoffel Vandoorne
Équipes McLaren
Auteur Scott Mitchell
Type d'article Actualités