Vandoorne renvoyé en fond de grille par de nouvelles pénalités

Après avoir déjà écopé d'une pénalité de cinq places pour changement de moteur à combustion interne, le Belge va devoir cette fois changer quatre pièces de son unité de puissance.

Alors qu'il devait s'élancer du 14e rang sur la grille de départ du Grand Prix des États-Unis de Formule 1, Stoffel Vandoorne va subir 25 places de pénalité supplémentaires et devoir finalement partir en fond de grille.

Le numéro 2 avait déjà procédé, avant le week-end, au changement de son moteur à combustion interne, lui occasionnant cinq places de recul. Cette fois, il doit changer le V6 (son neuvième de la saison), le turbo (le 11e), le MGU-K (le 8e) et le MGU-H (le 11e).

La raison, c'est Honda qui la donne : "Nous avons détecté un problème avec le MGU-H de Stoffel ce matin et pris la décision de changer son unité de puissance", tout en expliquant qu'il s'agissait d'une spécification 3.8, à savoir celle qui avait déjà été montée dans la McLaren du Belge pour le début du Grand Prix.

Il fait partie des six pilotes pénalisés sur la grille de la course, avec Max Verstappen (15 places), Nico Hülkenberg (20), Brendon Hartley (25), Kevin Magnussen (3) et Lance Stroll (3).

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP des États-Unis
Circuit Circuit of the Americas
Pilotes Stoffel Vandoorne
Équipes McLaren
Type d'article Actualités
Tags austin, commissaires, cota, fia, honda, moteur, pénalité, réglement, sanction