Vandoorne : "Presque idéal" de ne pas passer en Q3

Stoffel Vandoorne a échoué à passer en Q3 d'un rien, mais le Belge est presque heureux de ne pas y être entré : il aura le choix des gommes libres pour débuter la course !

Sur une bonne série de résultats et désormais devant Fernando Alonso au classement pilotes du Championnat du monde de Formule 1, Vandoorne pourrait nourrir des regrets au terme de la séance de qualifications du Grand Prix du Japon 2017.

En effet, 11e de la séance, il n'a échoué qu'à 29 millièmes de la Q3, en n'améliorant pas sa meilleure marque alors que son équipier s'y est employé. Cependant, ce qui semble être une déception va très vite se muer en une opportunité importante en vue de la course.

Ainsi, en plus de voir de toute façon Alonso s'écarter de sa route, l'Espagnol étant pénalisé de 35 places pour avoir changé tous les éléments de son unité de puissance, le Belge bénéficiera du privilège des pilotes qui ne passent pas en Q3 : le choix libres des gommes pour démarrer l'épreuve.

"Je pense que c’est presque mieux pour nous car on sait que Fernando a la pénalité", a déclaré Stoffel Vandoorne pour Canal+ à l'issue de la séance. "Ne pas aller en Q3 nous permet de partir avec des pneus neufs en course, donc c’est presque le scénario idéal pour moi. C’est très serré en milieu de grille. Normalement on part dixième et de là il faut voir ce que l’on peut faire."

"J'espère marquer des points", a-t-il ajouté sur Sky Sports, tout en ayant à l'esprit que la donne stratégique pouvait avoir un rôle important, notamment dans le rôle d'outsider des McLaren face à la concurrence.

"Ce n'est pas facile de choisir entre un ou deux arrêts. Cela pourrait jouer en notre faveur, nous devons nous assurer d'être en position d'en profiter."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP du Japon
Sous-évènement Qualifications
Circuit Suzuka
Pilotes Stoffel Vandoorne
Équipes McLaren
Type d'article Réactions
Tags q2, suzuka