Vergne déçu d'avoir manqué la Q3

Treizième des qualifications du Grand Prix d'Allemagne, Jean-Eric Vergne a été éliminé en Q2 contrairement à son coéquipier, et est logiquement déçu de son résultat

Treizième des qualifications du Grand Prix d'Allemagne, Jean-Eric Vergne a été éliminé en Q2 contrairement à son coéquipier, et est logiquement déçu de son résultat.

Le Français explique notamment qu'un meilleur résultat aurait été possible s'il avait fait deux runs en pneus neufs au lieu de commencer par un run en pneus usés en Q2 : le changement de comportement de la voiture sur les nouvelles gommes a rendu le tour parfait plus difficile à obtenir.

"C'était quand même une bonne qualif'", déclare Vergne, faisant contre mauvaise fortune bon cœur. "La voiture était meilleure qu'hier. Je suis déçu de ne pas être en Q3. On n'a pas eu la bonne stratégie, mon coéquipier est parti deux fois en pneus neufs, de mon côté j'ai d'abord pris les pneus usés puis les neufs."

Malgré tout, il s'agit peut-être d'un élément positif dans l'optique de demain : "C'est peut-être un bon point pour la course, car on aura que des pneus neufs et on pourra peut-être faire une différence grâce à ça. S'il pleut, on verra !"

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jean-Éric Vergne
Type d'article Actualités