Vergne : "Je ne veux pas être en F1 juste pour être en F1"

Quatre jours après l’annonce de son remplacement par Max Verstappen en 2015, Jean-Eric Vergne n’a pas vraiment eu le temps de tergiverser avec la reprise des hostilités à Spa-Francorchamps

Quatre jours après l’annonce de son remplacement par Max Verstappen en 2015, Jean-Eric Vergne n’a pas vraiment eu le temps de tergiverser avec la reprise des hostilités à Spa-Francorchamps. Avec une saison à terminer, le Français doit désormais tout donner sur la piste mais aussi en-dehors pour trouver une autre équipe pour la saison prochaine. Une partie très loin d’être gagnée…

JEV semble néanmoins avoir digéré cette annonce, davantage surprenante par l’âge de son successeur que par le fait précis de son remplacement.

« Je serai toujours reconnaissant envers Red Bull et Toro Rosso. Ils m’ont donné la chance de continuer quand je n’avais pas d’argent pour piloter, et ils m’ont fait venir jusqu’en Formule 1 », rappelle Vergne, qui s’attendait à une telle décision.

Il va désormais lui falloir travailler sur son avenir, et certainement rassembler des soutiens financiers pour espérer trouver un baquet pour 2015. Sur ce point, le Français ne semble pas enclin à signer n’importe où et ne veut pas simplement assurer une place sur la grille, mais plutôt trouver un projet intéressant, faute de quoi il irait vraisemblablement voir ailleurs.

« J’ai vécu quelques courses formidables avec une voiture difficile, qui ne terminait pas toujours les courses », explique-t-il. « J’ai mérité ma place en F1, mais pas seulement en F1, j’ai mérité ma place pour être dans un bon baquet pour gagner des courses, car je sais que je peux le faire. Autrement je ne serai pas là. »

« Je ne suis pas ce genre de pilote qui aime être en F1 juste pour être en F1 et dire que je suis un pilote de F1. J’utiliserai cette opportunité pour rebondir et le montrer. C’est toujours dans les moments difficiles que l’on peut montrer son meilleur potentiel, et c’est ce que je vais faire lors des huit prochaines courses. »

Il y a quelques jours encore, son patron chez Toro Rosso, Franz Tost – qui n’a pas de pouvoir de décision sur son line-up, décidé par Red Bull – insistait sur la nécessité pour Vergne de signer un gros résultat. Le pilote français ne pense toutefois pas que cela aurait changé la donne, question de timing.

« Même si j’avais fait un podium, je serai dans la même situation », assure-t-il. « Toro Rosso est une équipe pour les jeunes pilotes. Je pense que personne n’aurait pu faire mieux que ce que j’ai fait. Malheureusement, avec tous mes abandons, ce fut presque invisible. J’ai montré beaucoup de choses derrière le volant de la Toro Rosso et ils donnent la même chance à Verstappen que celle qu’ils m’ont donnée il y a trois ans. Au final, Toro Rosso est une équipe pour jeunes pilotes, et je suis trop âgé. »

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jean-Éric Vergne , Max Verstappen
Équipes Toro Rosso
Type d'article Actualités