Vergne ne comprend pas sa pénalité

Treizième à l’arrivée du Grand Prix d’Allemagne derrière la Lotus de Pastor Maldonado et la Ferrari de Kimi Räikkönen, Jean-Eric Vergne a vécu avec contrariété la pénalité de Stop & Go de 5 secondes infligée pour avoir dépassé les limites de la...

Treizième à l’arrivée du Grand Prix d’Allemagne derrière la Lotus de Pastor Maldonado et la Ferrari de Kimi Räikkönen, Jean-Eric Vergne a vécu avec contrariété la pénalité de Stop & Go de 5 secondes infligée pour avoir dépassé les limites de la piste en « bénéficiant d’un avantage » selon les commissaires.

« C'était une course qui se passait bien jusqu'au deuxième arrêt où j'ai pris une pénalité de 5 secondes », décrit Vergne au micro de Canal+. « Je n'ai pas trop compris ! J'ai dû dépasser la ligne de deux centimètres en dépassant Romain [Grosjean]. Il faudra que je regarde les images ».

Pour JEV, dont le coéquipier Kvyat a vu sa machine partir en flammes vers la mi-course, les quelques secondes coûtées par la pénalité ont eu des conséquences sur le plus long terme : « Ensuite, ça m'a fait ressortir dans le trafic et j'ai abîmé mon pneu avant gauche. J'ai dû refaire un arrêt. Il va falloir que l'on aille marquer des points lors de la prochaine course », conclut-il.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kimi Räikkönen , Pastor Maldonado , Jean-Éric Vergne
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités