Vergne : "Nous devons rester calmes"

Chez Toro Rosso, les journées se suivent et se ressemblent

Chez Toro Rosso, les journées se suivent et se ressemblent. Mis à part vendredi, lorsque Daniil Kvyat a pu boucler un programme correct, l'équipe italienne a rencontré de nombreux soucis de fiabilité.

Le travail avec les partenaires techniques comme Renault se poursuit, notamment pour comprendre au mieux l'intégration de l'unité de puissance dans le châssis de la STR9. Mais le temps manque et les échéances approchent désormais à grand pas.

Hier, Jean-Eric Vergne était au volant et a connu une nouvelle journée frustrante, avec très peu de roulage. Pour ne pas perdre tout son temps, l'équipe a donc travaillé sur les procédures d'arrêts au stand, faute de mieux. Le Français insiste sur la nécessité de continuer à travailler sereinement, mais il semble de plus en plus clair que la situation est préoccupante pour les hommes de Faenza.

"Il ne sert à rien de faire des commentaires négatifs, car tout le monde sait que nous faisons face à des problèmes majeurs, et nous ne sommes pas les seuls", prévient JEV. "Nous savions en venant à Bahreïn que nous n'avions pas eu suffisamment de temps lors des tests précédents pour résoudre tous nos problèmes. Pour le côté positif, nous avons réussi à en régler quelques uns."

"C'est frustrant, mais nous devons rester calmes et ne pas stresser car il y a encore quelques semaines avant Melbourne. Nous allons tester de nouveau ici à Bahreïn à partir de jeudi prochain. Clairement, à Melbourne, finir la course signifiera que vous avez une bonne chance de marquer des points."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jean-Éric Vergne , Daniil Kvyat
Équipes Toro Rosso
Type d'article Actualités