Vergne : "Trop vieux pour Toro Rosso mais encore jeune pour la F1"

A 24 ans, Jean-Eric Vergne a déjà derrière lui trois saisons de Formule 1 et 58 Grand Prix disputés chez Toro Rosso

A 24 ans, Jean-Eric Vergne a déjà derrière lui trois saisons de Formule 1 et 58 Grand Prix disputés chez Toro Rosso. Aujourd'hui, le pilote français est sans volant, Red Bull lui ayant préféré Max Verstappen et Carlos Sainz pour piloter au sein de l'écurie italienne la saison prochaine. Malgré ses attaches profondes à Toro Rosso, le Parisien n'en veut pas à Red Bull et comprend ce choix. Il retient que la firme autrichienne aura tout fait pour lui dans ses jeunes années. Désormais, il doit voler de ses propres ailes.

"Toro Rosso est une équipe qui doit tout à Red Bull, grâce à l'argent de Red Bull", rappelle Vergne à Autosport. "C'est une équipe qui est là pour les jeunes pilotes. Après trois années en F1, je ne suis plus un jeune pilote. Par conséquent, c'est compréhensible qu'ils fassent la promotion de jeunes pilotes de leur académie, donc je ne suis pas dégoûté par leur décision."

"Peu de gens font cela, alors c'est fantastique pour les pilotes. Je serai toujours reconnaissant envers Red Bull, car grâce à eux j'ai passé trois ans en F1, ce qui m'a donné de nombreuses opportunités pour le futur de ma carrière."

"Red Bull a tout fait pour moi"

Avec 22 points inscrits et une grosse fin de saison en dépit de l'incertitude quant à son avenir, JEV estime avoir tout fait pour démontrer ses qualités. Il souligne également que les ennuis techniques l'ont souvent accablé : une donnée reconnue en interne dans l'équipe de Faenza.

"Bien sûr, j'étais déçu de perdre mon baquet titulaire, mais j'ai vraiment montré de grosses performances cette saison", assure-t-il. "Si j'avais dû quitter la F1 à la fin de l'année dernière, j'aurais été déçu, mais cette année je n'ai rien à regretter et je suis un bien meilleur pilote."

"Je sais que les choses auraient pu être différentes si j'avais eu moins de problèmes techniques. Les ingénieurs chez Toro Rosso disent que j'ai perdu environ 50 points avec ça, sans compter que je ne pouvais pas toujours montrer [mon potentiel] en qualifications."

Désormais hors du circuit Red Bull, a priori, Vergne travaille sur son avenir.

Intéressé par l'IndyCar

, il cherche avant tout à garder un pied en Formule 1 en 2015, via un poste de pilote de réserve, pour pouvoir de nouveau rouler en Grand Prix en 2016.

"En considérant tout ça, je crois que j'ai fait une grosse saison. Je suis trop vieux pour Toro Rosso, mais encore jeune pour la F1 avec une bonne expérience et je vais utiliser toute cette motivation pour aller de l'avant. Red Bull a tout fait pour moi ; maintenant c'est à moi de prendre les décisions et je suis vraiment excité par le défi qui se présente à moi. Avec l'expérience que j'ai, je suis certain que je peux en sortir avec quelque chose de vraiment excitant pour l'avenir."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Carlos Sainz , Jean-Éric Vergne , Max Verstappen
Équipes Toro Rosso
Type d'article Actualités