La vérité gênante derrière la politique anti-plastique de la F1
Prime
Formule 1 Opinion

La vérité gênante derrière la politique anti-plastique de la F1

Par :

Les plastiques à usage unique sont devenus un problème environnemental pressant, et la Formule 1 s'est engagée à les éliminer du paddock d'ici 2025. Mais au-delà de cette initiative qui fait les gros titres, le détenteur des droits commerciaux et plusieurs écuries continuent de mener des partenariats avec certains des plus grands producteurs au monde des matières premières qui composent ces objets en plastique.

Dans les grandes entreprises, il y aura toujours un décalage entre le fait d'être vu en train de faire quelque chose de bien et réellement faire quelque chose de bien. En effet, être vu en train de faire quelque chose de bien est devenu un business en soi : les corporations mondiales s'associent avec des organisations qui peuvent les aider à appliquer le vernis d'une responsabilité environnementale et sociale.

On pourrait estimer qu'un sport tel que le sport automobile, qui dépend largement de la consommation d'énergies fossiles – que ce soit en piste ou dans le transport du personnel et du matériel vers les circuits – ferait mieux d'accepter son statut de paria et de faire avec. Mais cet argument n'est pas génial pour convaincre de potentiels sponsors d'investir dans les championnats, en particulier une Formule 1 avide de liquidités et dépendant des investisseurs.

partages
commentaires
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Mercedes reconnaît toujours "souffrir" d'une fiabilité chancelante

Toto Wolff a reconnu que les difficultés moteur rencontrées par Mercedes n'étaient pas "insignifiantes", alors que Valtteri Bottas va écoper à Austin de sa troisième pénalité en quatre Grands Prix.

Bottas ne savait pas qu'Alfa Romeo pourrait céder les commandes à Andretti

Valtteri Bottas n'était pas au courant de la possibilité d'un rachat de l'équipe Alfa Romeo par Andretti F1 lors de ses négociations contractuelles avec l'équipe pour 2022.

McLaren malmené par les bosses et les pneus

Même si Lando Norris et Daniel Ricciardo figuraient dans le top 5 à la fin des Essais Libres 2 du Grand Prix des États-Unis, les pilotes McLaren ont vécu un vendredi mouvementé à Austin.

Hamilton : Mercedes a "perdu du terrain" lors des EL2

Lewis Hamilton estime que Mercedes a régressé au cours de la première journée du Grand Prix des États-Unis de F1.

Ricciardo : Un "déclic de maturité en piste" pour Verstappen

Faisant partie, comme les deux candidats au titre 2021, des pilotes les plus populaires parmi les fans de F1 selon le récent sondage mondial tenu auprès de ceux-ci, Daniel Ricciardo est un observateur attentif des progrès réalisés par son ancien équipier.

Ferrari commence bien le GP des États-Unis

Les Ferrari de Charles Leclerc et Carlos Sainz n'ont pas quitté le top 10 lors de la première journée d'essais du GP des États-Unis.

Red Bull croit que Mercedes ne fait rien d'illégal en ligne droite

Si Christian Horner a été le premier à évoquer un éventuel dispositif donnant un avantage à Mercedes en ligne droite, le directeur de Red Bull ne pense pas que la marque à l'étoile transgresse le règlement.

F1 2021 : premier aperçu de Braking Point

Article précédent

F1 2021 : premier aperçu de Braking Point

Article suivant

Carlos Reutemann est décédé

Carlos Reutemann est décédé
Charger les commentaires