Vers deux nouvelles pénalités moteur pour Ricciardo

Alors que Red Bull attend avec impatience les évolutions à venir de la part de Renault Sport F1, Daniel Ricciardo peut s'attendre à deux nouvelles pénalités moteur d'ici la fin de la saison.

L'Australien a subi un certain nombre de problèmes liés à l'unité de puissance cette saison, et a commencé à utiliser son cinquième moteur au Grand Prix d'Autriche.

Mais avec neuf courses encore à disputer, et une seule unité de puissance à sa disposition, Red Bull pense que Ricciardo pourrait avoir besoin d'un nouveau moteur avant l'arrivée de la nouvelle spécification.

En effet, l'unité de puissance Renault améliorée pourrait ne pas être introduite avant le Grand Prix de Russie. Red Bull ne peut que l'accepter, comme l'explique Helmut Marko, conseiller de l'écurie.

"C'est décevant, mais malheureusement, il n'y a rien que nous puissions y faire," a-t-il déclaré à Motorsport.com. "Avec Daniel, je suis sûr qu'il faudra changer de moteur deux fois, ce qui signifie dix places de pénalité. La première fois sera probablement à Monza. C'est malheureusement une saison comme nous n'en avons jamais connue auparavant."

Un GP de Hongrie peu représentatif

Red Bull craint non seulement de nouvelles pénalités mais aussi que les améliorations apportées à la RB11 et à son moteur ne soient pas suffisantes pour permettre à l'écurie de se battre à l'avant lors des courses à venir.

Ces améliorations avaient permis à Daniel Ricciardo et Daniil Kvyat de signer le meilleur résultat de l'écurie cette saison en montant tous deux sur le podium, et l'Australien a même joué la victoire avant de s'accrocher avec Nico Rosberg.

Marko reste toutefois bien conscient du rôle joué par les circonstances dans ce beau résultat : "Bien sûr que nous avons eu de la chance avec la voiture de sécurité, mais nous n'en avons pas eu au départ et avec les deux accrochages de Daniel. Gagner était possible. Les deux pilotes ont fait une très, très bonne course, et la stratégie d'utiliser le pneu tendre à la fin était la bonne."

La puissance moteur reste source d'inquiétude

Malgré les progrès marquants réalisés par son package, Red Bull doit se montrer réaliste : à Spa-Francorchamps et à Monza, deux circuits qui favorisent énormément les moteurs puissants, la tâche sera difficile.

"[Le Hungaroring] n'était pas un circuit de puissance, mais les évolutions que nous apportons fonctionnent, donc toute la voiture est beaucoup mieux composée, et les pilotes sont confiants," se satisfait Marko.

"Nous étions en difficulté, et nous sommes revenus. L'avoir fait juste avant la trêve estivale était plus qu'important. Mais ce sera très différent à Monza et à Spa. Nous avons besoin de pluie à Spa pour ne serait-ce que nous rapprocher de l'avant. Avec notre puissance inférieure, c'est juste impossible."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Daniel Ricciardo , Daniil Kvyat
Équipes Red Bull Racing
Type d'article Actualités
Tags déclaration, moteur, puissance