Formule 1
12 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
51 jours
C
Grand Prix de Bahrein
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
58 jours
02 avr.
-
05 avr.
Prochain événement dans
72 jours
C
Grand Prix de Chine
16 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
86 jours
30 avr.
-
03 mai
Prochain événement dans
100 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
Prochain événement dans
107 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
Prochain événement dans
121 jours
C
GP d'Azerbaïdjan
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
135 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
Prochain événement dans
142 jours
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
156 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
Prochain événement dans
163 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
Prochain événement dans
177 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
Prochain événement dans
191 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
219 jours
03 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
226 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
Prochain événement dans
240 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
247 jours
08 oct.
-
11 oct.
Prochain événement dans
261 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
275 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
282 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
296 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
Prochain événement dans
310 jours

Verstappen : "Vraiment marre de tous les commentaires sur moi"

partages
commentaires
Verstappen : "Vraiment marre de tous les commentaires sur moi"
Par :
7 juin 2018 à 15:35

Agacé par les questions tournant autour de son approche jugée trop risquée en piste, le pilote Red Bull a montré les crocs en conférence de presse sur le Circuit Gilles Villeneuve.

Max Verstappen, Red Bull Racing, and Brendon Hartley, Toro Rosso
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14, devant Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18
Charles Leclerc, Sauber C37, devant Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18 et Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 en bataille
Max Verstappen, Red Bull Racing
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Max Verstappen, Red Bull Racing s'en va avec un commissaire
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 regarde sa voiture endommagée
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 percute le rail
Les commissaires agitent les drapeaux jaunes après le crash de Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
La voiture endommagée de Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 percute le rail
La voiture endommagée de Max Verstappen, Red Bull Racing RB14

C'est un Max Verstappen agacé qui s'est présenté en conférence de presse ce jeudi à Montréal. Près de deux semaines après un week-end monégasque mouvementé, qui suit la tendance d'un début de saison qui l'est tout autant, le pilote Red Bull a de nouveau fait face aux questions sur ses multiples incartades. Mais il n'était pas vraiment d'humeur à aborder le sujet !

Parti à la faute le samedi matin en essais libres, Verstappen n'avait pas pu prendre part aux qualifications à Monaco, se condamnant ainsi à partir depuis la dernière place sur un circuit où doubler est quasiment impossible. Un week-end noir qui avait tranché avec celui mené à la perfection par son coéquipier Daniel Ricciardo, auteur de la pole position et victorieux le dimanche.  

"J'ai apprécié la course, je me suis bien battu avec Stoffel [Vandoorne]", assure Verstappen, finalement neuvième sous le drapeau à damier. "Il ne me laissait pas beaucoup de place, c'était bon à voir. Je suis remonté dans les points en partant dernier, j'ai pris beaucoup de plaisir."

La course, la piste, et une situation à redresser par lui-même : voilà tout ce qui intéresse le Néerlandais, lassé des critiques dont il fait l'objet. Il faut dire que son erreur en Principauté a été largement commenté, d'autant qu'elle était la copie conforme de celle commise en 2016 au même endroit. En interne également, Verstappen a gentiment été sommé de gommer ces erreurs coûteuses, mais ce sont bien les commentaires de l'extérieur qui provoquent son agacement.

"Vous savez, j'en ai vraiment marre de tous les commentaires sur moi, comme quoi je devrais changer d'approche", déplore-t-il. "Je ne ferai jamais ça, car c'est cette approche qui m'a mené là où je suis. Ce n'est pas le bon moment pour parler. Je n'écoute pas ceux qui font ces commentaires, je fais à ma sauce."

"Cela ne se passe pas comme prévu, j'ai commis quelques erreurs, mais ça n'a pas de sens de continuer à en parler, j'en ai vraiment marre. N'y a-t-il pas de meilleures questions que de me parler sans cesse de ce qui s'est passé le week-end précédent ? Je peux retourner la situation, la vitesse est là."

"Je sais très bien ce que je peux mieux faire"

Pour se remettre dans une bonne dynamique, Verstappen assure ne pas être lancé dans un "processus" particulier, mais simplement suivre la méthode habituelle pour sortir d'une mauvaise passe : "Quand on fait un mauvais Grand Prix, on analyse tout avec l'équipe, on parle à sa famille et à ses amis. Mais je sais très bien ce que je peux mieux faire, et j'essaie de le mettre en œuvre au Grand Prix suivant."

"Il y en a deux [accidents] dont je suis responsable [cette saison], mais j'en ai eu trois en un week-end à Monaco en 2016, donc ce n'est pas aussi mouvementé que ce que les gens disent. Parfois, je n'ai pas marqué de points, mais ce n'était pas ma faute. Cela aurait pu être mieux, mais tout le monde en fait tout une histoire. J'aimerais gagner chaque Grand Prix, ce n'était pas différent avant. J'ai la même approche que d'habitude."

Ce week-end à Montréal, Verstappen s'attend à bénéficier de "quelques chevaux supplémentaires" grâce à l'évolution du moteur Renault, mais reste prudent quant à la possibilité de rivaliser avec les Mercedes et les Ferrari, qu'il ne "pense pas" égaler en Q3 : "Mais nous serons un peu plus proches, espérons-le".

Article suivant
Pourquoi les rétroviseurs de Ferrari font-ils polémique

Article précédent

Pourquoi les rétroviseurs de Ferrari font-ils polémique

Article suivant

Leclerc chez Ferrari en 2019 : "Pas réaliste pour l’instant"

Leclerc chez Ferrari en 2019 : "Pas réaliste pour l’instant"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du Canada
Catégorie Jeudi
Lieu Circuit Gilles-Villeneuve
Pilotes Max Verstappen Boutique
Équipes Red Bull Racing Boutique
Auteur Basile Davoine