Verstappen : Les courses devraient commencer plus tôt

Pour éviter que le scénario du Grand Prix de Belgique ne se reproduise, Max Verstappen a estimé que la Formule 1 devrait donner le départ des courses plus tôt dans la journée.

Verstappen : Les courses devraient commencer plus tôt

Près de quatre heures après le début du tour de formation du Grand Prix de Belgique, et en raison des fortes pluies ayant noyé le circuit de Spa-Francorchamps, Max Verstappen n'a eu qu'à compléter un tour derrière la voiture de sécurité pour être déclaré vainqueur de la course la plus courte de l'Histoire de la discipline. Comme l'indique le règlement dans ce genre de situation, la moitié des points a été attribuée et le pilote Red Bull a donc engrangé 2,5 points et réduit à trois unités son retard sur Lewis Hamilton en tête du classement général.

Lire aussi :

Même s'il a réalisé la meilleure opération de ce week-end tronqué, Verstappen a admis qu'il ne voulait pas "gagner ainsi", tandis que plusieurs pilotes ont désapprouvé la décision de la direction de course d'effectuer deux tours sous régime de voiture de sécurité, le minimum requis pour pouvoir attribuer la moitié des points.

Les responsables de la FIA et de la Formule 1 passeront en revue les événements de dimanche dans les semaines à venir, l'une des questions étant de savoir si la course aurait pu être lancée si elle avait été avancée de quelques heures. Verstappen s'est également interrogé à ce sujet et a reconnu qu'un départ plus tôt dans la journée aurait donné une plus grande marge de manœuvre pour terminer la course avant le coucher du soleil.

"Lorsque le départ est à 15 heures et que vous avez des jours comme [au GP de Belgique], peut-être qu'il est préférable de démarrer un peu plus tôt, à 12 ou 13 heures", a commenté le Néerlandais. "Selon moi, je pense que c'est mieux de toute façon. Aujourd'hui, ça traîne en longueur, le temps se dégrade de plus en plus et la luminosité baisse."

En raison d'un remaniement des horaires il y a quelques années, les Grands Prix en Europe débutent le dimanche à 15 heures, et doivent s'achever dans les trois heures qui suivent. Cependant, les commissaires peuvent stopper le chronomètre en cas de force majeure, cela a notamment été le cas au Grand Prix de Belgique.

Une solution qui n'a pas été retenue par la FIA aurait été de reporter la course à une date ultérieure, mais Verstappen était lui-même sceptique quant à la faisabilité d'un report. "Nous faisons déjà trop de courses, donc nous devrions choisir les circuits appropriés, bien sûr, les bons en premier", a déclaré le pilote Red Bull. "Revenir une nouvelle fois [à Spa cette année], ce n'est pas possible, surtout quand il y a déjà 22 courses [au calendrier]."

partages
commentaires
Un bonus de 1,2 M$ sur le budget plafonné des équipes

Article précédent

Un bonus de 1,2 M$ sur le budget plafonné des équipes

Article suivant

GP de Belgique : Todt met le sujet sur la table de la Commission F1

GP de Belgique : Todt met le sujet sur la table de la Commission F1
Charger les commentaires