Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
47 jours
09 mai
Prochain événement dans
64 jours
C
GP d'Azerbaïdjan
06 juin
Course dans
96 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
103 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
120 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
138 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
152 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
180 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
187 jours
12 sept.
Course dans
194 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
208 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
211 jours
10 oct.
Course dans
221 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
236 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
243 jours

Verstappen : Les défauts de la Red Bull "amplifiés dans les médias"

Si la Red Bull RB16 n'était pas facile à piloter, Max Verstappen estime que les médias en ont trop fait à ce sujet.

Verstappen : Les défauts de la Red Bull "amplifiés dans les médias"

Lors de la saison 2020 de Formule 1, c'est un gouffre qui séparait Max Verstappen de son coéquipier Alexander Albon en matière de performance, et l'instabilité de la Red Bull RB16 en était considérée partiellement responsable, avec un train arrière particulièrement nerveux. Cependant, s'agissait-il vraiment d'un problème majeur ? Max Verstappen pense justement que cette monoplace n'était pas si désagréable à piloter.

Lire aussi :

"Je pense que ça a été amplifié dans les médias", estime Verstappen pour Motorsport.com. "Nous avions la deuxième voiture la plus rapide. Je pense qu'il y a des voitures bien pires à piloter. Nous avons connu quelques tête-à-queue lors de la pré-saison, et quand on est à la limite, la voiture n'est pas facile à piloter, vous voyez ? Peut-être que la nôtre est un peu plus compliquée que la Mercedes, mais probablement plus agréable que la Williams, vous savez. Les gens en ont un peu trop fait dans les médias, à mon avis. Je n'ai jamais vraiment pensé ça."

"[La voiture était] meilleure [qu'en 2019], juste un peu plus constante. Mais j'ai connu quelques courses de solitude, oui… J'aime suivre les Mercedes !" sourit le Néerlandais, qui a passé 249 tours à la troisième place en 2020, mais 364 à la deuxième. "La voiture n'était pas mauvaise, mais bien sûr, il nous manquait encore un peu [de performance] par rapport à Mercedes."

Et lorsque nous lui demandons s'il est frustré de souvent se retrouver dans un no man's land, Verstappen répond : "Pas frustré… juste un peu impuissant parfois. Mais j'essaie quand même d'en tirer le meilleur résultat, ce que nous avons fait la plupart du temps [en 2020] à mon avis. J'imagine que c'est bien."

Le pilote Red Bull est en tout cas passé à neuf points de Valtteri Bottas et du titre honorifique de vice-Champion du monde, avec 11 podiums dont deux victoires en 17 Grands Prix.

Propos recueillis par Jonathan Noble

partages
commentaires
Le départ des Grands Prix européens revient à 14h

Article précédent

Le départ des Grands Prix européens revient à 14h

Article suivant

Brivio pourrait quitter le MotoGP et Suzuki pour Alpine et la F1

Brivio pourrait quitter le MotoGP et Suzuki pour Alpine et la F1
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Max Verstappen
Équipes Red Bull Racing
Auteur Benjamin Vinel