Verstappen dénonce les dérives "scandaleuses" de la licence à points

partages
commentaires
Verstappen dénonce les dérives
Par : Benjamin Vinel
8 déc. 2018 à 19:00

Max Verstappen n'est pas partisan du système de points de pénalité en Formule 1, c'est le moins que l'on puisse dire.

Ce concept a été créé en Formule 1 pour la saison 2014, via un système similaire au permis de conduire britannique : tout pilote accumulant 12 points sur sa licence lors d'une période inférieure à un an se voit suspendu pour une course.

Lire aussi :

Romain Grosjean est passé très proche du couperet, ayant bien malgré lui engrangé jusqu'à dix points suite à plusieurs incidents. Il en compte désormais sept sur les 12 derniers mois, tout comme Max Verstappen.

Max Verstappen, Red Bull Racing
Max Verstappen, Red Bull Racing, fête sa deuxième position

Lorsque Motorsport.com a demandé au Néerlandais, dans un entretien exclusif, ce que les dirigeants de la Formule 1 devraient faire de la licence à points, Verstappen répond : "La jeter à la poubelle. S'ils pensent qu'un pilote commet trop d'erreurs, ils n'ont qu'à le suspendre pour une course, non ? Il n'y a pas besoin de ces stupides points de pénalité, si ? Si l'on commet une infraction vraiment mineure à chaque fois, cela peut finir par atteindre 12 points. Alors je ne pense pas que ce soit juste [de suspendre un pilote]."

Selon le Néerlandais, les pilotes sont "trop facilement sanctionnés" et les points de pénalité ne sont qu'une "punition supplémentaire, parce qu'on les garde pendant 12 mois".

"Je ne pense pas qu'il y ait eu beaucoup de pilotes, dans l'Histoire de la Formule 1, qui ont mérité une suspension d'une course", poursuit-il, le seul cas de ce genre au XXIe siècle étant celui de Romain Grosjean suite au carambolage provoqué au Grand Prix de Belgique 2012. "Si l'on provoque un énorme crash au départ, c'est une autre histoire, mais si l'on reçoit tellement de points à cause de ces petites choses [que l'on est suspendu], je trouve ça scandaleux."

Propos recueillis par Erwin Jaeggi

Article suivant
Rétro 1971 - La Lotus 56B à turbine à combustion !

Article précédent

Rétro 1971 - La Lotus 56B à turbine à combustion !

Article suivant

Hamilton/Vettel : les hauts et les bas de la lutte pour le titre

Hamilton/Vettel : les hauts et les bas de la lutte pour le titre
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Max Verstappen Boutique , Romain Grosjean Boutique
Auteur Benjamin Vinel