Verstappen et Toro Rosso sanctionnés

L'incident n'a pas échappé à l'œil des commissaires.

Victime de problèmes techniques avant le début des qualifications à Monza, Max Verstappen a dû patienter de longues minutes avant de prendre la piste en Q1. Ses mécaniciens ont longuement travaillé sur la STR10 et ont tout fait pour permettre au Néerlandais d'effectuer un tour d'installation. 

En quittant les stands à moins d'une minute du drapeau à damier, Verstappen savait qu'il ne signerait aucun chrono, mais le but de la manoeuvre était de pouvoir réaliser une vérification de tous les systèmes. 

Néanmoins, la précipitation de l'équipe italienne a eu de mauvaises conséquences, puisque le capot moteur fixé à la va-vite n'a pas résisté en piste, explosant littéralement et semant plusieurs débris de grande taille sur le circuit. 

La FIA s'est saisie de l'affaire et a considéré qu'il s'agit là d'un cas d'unsafe release qui a mis en péril la sécurité des autres pilotes. Par conséquent, le pilote Toro Rosso devra observer une pénalité de passage par les stands dans les trois premiers tours du Grand Prix d'Italie. 

En raison de deux changements de moteur, Verstappen compte également 30 places de pénalité sur la grille de départ du Grand Prix d'Italie. 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP d'Italie
Circuit Monza
Pilotes Max Verstappen
Type d'article Actualités
Tags commissaires, fia, investigation, monza, pénalité, sanction, sécurité