Verstappen : L'expérience de Hamilton, pas un atout pour le titre

Max Verstappen joue le titre mondial pour la première fois en Formule 1 quand son rival Lewis Hamilton y est habitué, mais il ne voit pas cela comme un atout pour ce dernier.

Verstappen : L'expérience de Hamilton, pas un atout pour le titre

La saison 2021 de Formule 1 est déjà la onzième lors de laquelle Lewis Hamilton se bat pour le titre mondial, et cette fois, le pilote Mercedes fait face à une rude concurrence de la part de Max Verstappen, de treize ans son cadet, qui est en lice pour la couronne pour la première fois de sa carrière. Huit points seulement les séparaient à la trêve estivale.

Hamilton pourrait-il tirer profit de son expérience dans la course au titre, celle-ci s'annonçant particulièrement disputée avec son rival de Red Bull ? Ce dernier en doute.

"Personnellement, je ne pense pas", répond Verstappen. "Le seul avantage que l'on puisse vraiment avoir, c'est juste si l'on a une voiture plus rapide. Dans ce sport, on est vraiment dominateur quand on a une très bonne voiture. Il y a tant de bons pilotes dans ce sport qui n'ont pas l'opportunité de se battre à l'avant."

"Alors, que l'on ait sept titres ou un ou zéro, je pense qu'en fin de compte, quand on a passé quelques années en F1, surtout plus vers l'avant, genre dans le top 5, on sait qu'il faut essayer de finir toutes les courses. On sait qu'il faut essayer de marquer le maximum de points disponibles chaque week-end et nous essayons toujours tous de faire de notre mieux et de courir de la meilleure manière. Je ne vois donc pas vraiment l'avantage de ce côté-là."

Lire aussi :

Verstappen bénéficie en tout cas du fait que la Red Bull RB16B est la monoplace la plus compétitive du plateau sur la plupart des circuits et va continuer d'être développée, quand Mercedes concentre désormais ses ressources sur la nouvelle ère technique à venir en 2022.

"Je pense que nous sommes très optimistes. Nous avons fait beaucoup de bonnes courses, simplement les deux dernières ne sont pas allées en notre faveur [pour des raisons] hors de notre contrôle. Je suis très optimiste. L'équipe est impatiente de reprendre et bien sûr il reste beaucoup de courses à disputer. On va voir comment ça va se passer", conclut le Néerlandais.

partages
commentaires
Retraite Räikkönen : 2001, son premier Grand Prix
Article précédent

Retraite Räikkönen : 2001, son premier Grand Prix

Article suivant

Russell : Un Nyck de Vries "fantastique" mérite d'être en F1

Russell : Un Nyck de Vries "fantastique" mérite d'être en F1
Charger les commentaires