Verstappen avait "un feeling étrange" au volant

Battu en qualifications par Lewis Hamilton, Max Verstappen a quelques soucis de comportement à régler sur sa monoplace en Grande-Bretagne.

Verstappen avait "un feeling étrange" au volant

En verve lors de la première séance d'essais libres du Grand Prix de Grande-Bretagne, la seule avant les qualifications, Max Verstappen a connu une fin de journée plus difficile à Silverstone. L'exercice du tour rapide aura démontré une fois encore que tirer des conclusions à l'issue d'une séance d'essais est souvent prématuré. Car si le chronomètre des EL1 laissait croire à une domination de Red Bull Racing, il n'en a rien été en qualifications. 

Déjà la fin de la Q2 a permis d'entrevoir le retour au première plan de Mercedes. Puis la Q3 a confirmé cette inversion de tendance, avec un Lewis Hamilton royal qui, malgré un dernier run manqué à cause d'une erreur alors qu'il allait enfoncer le clou, aura su sceller le sort de cette qualif dès sa première tentative. L'écart infime de 75 millièmes avec Verstappen aurait donc pu être plus important, et le Néerlandais s'est battu plus que prévu avec sa monoplace.

"Nous devons regarder tout ça de notre côté car je crois que la voiture en elle-même se comporte en fait plutôt bien", explique le leader du championnat. "Mais j'avais énormément de sous-virage donc je ne pouvais pas vraiment attaquer dans les virages. J'attendais juste que le grip revienne à l'avant et sincèrement, il y avait un peu un feeling étrange en pilotant, car je ne pense pas que c'était lié au set-up ni à l'aileron avant. C'est comme ça. Nous sommes toujours très proches donc ça va."

Cette séance de qualifications bouclée, il va désormais falloir en passer par les Qualifs Sprint, disputées demain. Ce nouveau format a tout d'un saut dans l'inconnu, qui laisse Verstappen plutôt circonspect dans l'immédiat. Après un sprint d'une demi-heure, l'on connaîtra la position définitive des uns et des autres sur la grille de départ pour le Grand Prix de dimanche.

"Franchement, c'est un sentiment un peu bizarre", admet-il. "On fait des qualifications en allant à fond et en fait, ça ne signifie pas vraiment grand-chose en termes de pole position, donc nous verrons bien demain. Je pense que nous avons une voiture forte pour la course. Nous devons juste régler un peu les problèmes que nous avons rencontrés en qualifications, mais je suis assez confiant pour que nous puissions faire une grosse course."

Lire aussi :

partages
commentaires
Qualifs - La riposte de Lewis Hamilton !

Article précédent

Qualifs - La riposte de Lewis Hamilton !

Article suivant

Pierre Gasly en difficulté et "trop lent"

Pierre Gasly en difficulté et "trop lent"
Charger les commentaires