Formule 1
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Verstappen : La forme de Red Bull face à Ferrari est "très curieuse"

partages
commentaires
Verstappen : La forme de Red Bull face à Ferrari est "très curieuse"
Par :
26 sept. 2019 à 13:12

Max Verstappen qualifie de "très curieuse" la forme de Red Bull vis-à-vis de Ferrari lors des dernières courses de F1.

Max Verstappen a terminé sur le podium du Grand Prix de Singapour, derrière les deux Ferrari mais devant les Mercedes, pourtant favorites avant d'aborder le week-end. Sebastian Vettel a signé la troisième victoire consécutive de la Scuderia depuis le retour de la trêve, après deux succès de Charles Leclerc intervenus sur des pistes où la puissance moteur et la faible traînée de la SF90 ont fait merveille.

Sur le tracé sinueux et urbain de Marina Bay l'écurie italienne a étonné, même si le pilote néerlandais estime que ça ne vient pas de nulle part : "Si vous regardez le début d'année et peut-être la Hongrie, oui [c'est surprenant]. Mais si vous regardez l'histoire de Singapour, ils ont toujours été compétitifs ici. Avec leur puissance, c'est mieux et c'est plus facile d'aller vite. Mais ensuite si vous regardez Monza, on aurait pu s'attendre à ce qu'ils soient une seconde devant tout le monde, mais ce n'était pas le cas."

Lire aussi :

"Donc la façon dont les choses se passent est parfois très curieuse. Nous pensions qu'à Monza nous aurions vraiment du mal, mais j'aurais pu connaître les mêmes qualifications qu'à Singapour. C'est un peu étrange, ce qui s'est bien passé à Monza et ce qui s'est ensuite mal passé à Singapour."

Une contre-performance en termes de rythme affiché en dépit d'un podium évidemment bienvenu, de quoi, après la course, tirer le "signal d'alarme" pour un Verstappen qui comptait bien jouer la victoire. Cependant, depuis, il affirme mieux comprendre la raison pour laquelle le GP n'a pas répondu aux attentes de Red Bull et devrait n'être qu'un cas isolé.

"Nous avons pris une direction différente par rapport aux années précédentes, et ça n'a pas marché de la façon dont nous l'aurions voulu. Il y a probablement des choses que nous aurions pu faire un peu mieux avec le simulateur. Je crois que le simulateur nous a tellement aidés qu'il peut arriver qu'un week-end ça ne fonctionne pas. Malheureusement, c'était Singapour mais nous allons tout analyser pour voir si on peut améliorer cela pour l'année prochaine."

La pénalité moteur, "ne changera pas grand-chose"

En Russie, Verstappen sait qu'il subira sur la grille un recul de cinq positions car, comme l'ensemble des pilotes motorisés par Honda, il va devoir changer de moteur. Ce changement est stratégique et vise à faire bénéficier aux représentants du motoriste des unités les plus fraîches possibles à Suzuka.

Lire aussi :

Le Néerlandais estime que le jeu en vaut la chandelle car "ça ne va pas changer grand-chose" vis-à-vis des attentes de l'équipe au GP de Russie. "L'an passé nous avons démarré de l'arrière et les dépassements n'ont pas semblé être un gros problème ici. Peut-être que les écuries du milieu de peloton sont un petit peu plus compétitives cette année, mais je pense que ça devrait aller. On pourrait perdre un petit peu de temps par rapport aux gars devant, mais en étant réaliste, on se qualifierait quatrième ou cinquième de toute manière."

Article suivant
Vettel : Le titre, "la seule façon pour Ferrari d'être de retour"

Article précédent

Vettel : Le titre, "la seule façon pour Ferrari d'être de retour"

Article suivant

Règles 2021 : Les équipes F1 craignent une formule monotype "GP1"

Règles 2021 : Les équipes F1 craignent une formule monotype "GP1"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Max Verstappen Boutique
Équipes Red Bull Racing Boutique
Auteur Fabien Gaillard