Verstappen revient sur l'épisode du doigt d'honneur à Hamilton

Agacé par Lewis Hamilton lors des Essais Libres 2 du GP des États-Unis, Max Verstappen a expliqué ne pas avoir compris ce qui s'était passé.

Dans une journée relativement calme à Austin, voir les deux rivaux pour le titre mondial, séparés de six points après 16 Grands Prix, s'affronter quasiment roue contre roue pour la position en piste lors d'une séance d'essais libres avait quelque chose d'étonnant. Forcément, ce moment n'est pas passé inaperçu du côté des observateurs et des fans.

Au sortir d'EL2 où il n'a signé "que" le huitième temps, en raison d'un mauvais timing vis-à-vis du trafic sur le Circuit des Amériques, Max Verstappen a été interrogé sur l'épisode avec Lewis Hamilton, au terme duquel, après avoir vu le Britannique lui faire l'intérieur au virage 1, il l'a traité à la radio de "stupide idiot" avant de lui adresser un doigt d'honneur.

Sans surprise, il ne s'est pas trop étendu sur le sujet, tout en pointant le fait que le septuple Champion du monde a dépassé des voitures qui patientaient avant de déclencher un tour chronométré : "Ouais, je ne sais pas... Je veux dire, nous étions tous en train de faire la queue pour faire un tour. Donc je ne comprends vraiment pas ce qui s'est passé."

Au-delà de ce moment où la température sous les casques est certainement un peu trop montée, la journée a été assez studieuse pour le Néerlandais qui a évoqué la difficulté à régler sa monoplace sur la piste texane. "Lors des EL2, sur le pneu tendre, je n'ai pas réussi à faire un tour, mais globalement ce n'est pas facile en piste. Le circuit est assez bosselé et trouver le bon compromis avec la voiture n'est pas le plus simple jusqu'ici."

Insistant sur le trafic, il a ajouté : "Je veux dire, ça ne semblait pas particulièrement mauvais sur les relais courts, [mais] c'était juste le bordel avec le trafic."

Interrogé sur la passe d'armes entre son pilote et Hamilton, Christian Horner, le directeur de Red Bull Racing, a expliqué : "Oui, ils faisaient la queue pour commencer le tour et Lewis a décidé de dépasser Max. Je pense qu'ils ont une règle tacite, vous savez, pour des séances comme celle-ci, selon laquelle ils attendent leur tour. Mais oui, je pense que Max a juste fait remarquer qu'il était le premier dans la file. C'est comme ça."

Lire aussi :

partages
commentaires
EL2 - Pérez en tête, Verstappen victime du trafic
Article précédent

EL2 - Pérez en tête, Verstappen victime du trafic

Article suivant

Red Bull croit que Mercedes ne fait rien d'illégal en ligne droite

Red Bull croit que Mercedes ne fait rien d'illégal en ligne droite
Charger les commentaires