Verstappen vs Hamilton : ce que disait le règlement

Les limites de la piste au niveau du virage 4 ne cessent de faire parler après le Grand Prix de Bahreïn. Un point réglementaire permet de mieux comprendre deux situations distinctes qui se sont produites lors de cette course.

Le Grand Prix de Bahreïn a été marqué par un duel au sommet entre Lewis Hamilton et Max Verstappen, qui aura fait vibrer. L'affrontement a toutefois été marqué par la tentative de dépassement du pilote Red Bull, réussie en allant au-delà des limites de la piste au virage 4, à quelques tours de la fin. Rapidement, la direction de course a demandé à ce que le Néerlandais rende sa place pour éviter une sanction, ce qu'il a fait avant de repartir au combat, en vain.

Les limites de piste au virage 4 ont été un point central de cette course à plusieurs reprises, et il convient donc de rappeler ce qu'indiquaient à la fois les notes de la direction de course, spécifiques à cette épreuve, ainsi que la réglementation sportive du championnat pour 2021.

Lire aussi :

Vendredi, dans une note adressée aux concurrents, Michael Masi faisait savoir que tout chrono réalisé en allant au-delà de la ligne blanche serait effacé. Il est important de préciser que cette règle ne concernait que les séances d'essais libres et de qualifications. Pour la course, la note précisait que les limites de piste au virage 4 ne seraient "pas contrôlées par rapport au chrono". C'est pour cette raison que Lewis Hamilton, notamment, a pu s'affranchir de ces limites de piste à plusieurs reprises durant une grande partie de la course sans être inquiété.

C'est également pour cela que Red Bull a ensuite fait savoir à Max Verstappen qu'il pouvait faire comme son adversaire, tout en venant s'enquérir de la situation auprès de la FIA. Une démarche qui a changé la donne en plein Grand Prix. "Nous avons interrogé la direction de course pour savoir si nous pouvions le faire", confirme Christian Horner, directeur de Red Bull Racing. "Il y a deux dixièmes à gagner dans cette zone du circuit, et ils [Mercedes] l'ont fait tour après tour. Le directeur de course leur a ensuite demandé de respecter les limites, sinon ils allaient prendre un drapeau noir et blanc."

Il est donc avéré que la direction de course a complètement changé son fusil d'épaule en milieu de course, par rapport à la note officielle publiée vendredi soir à Sakhir, ce qu'a également confirmé Toto Wolff. "On nous a dit pendant la course que les limites de piste étaient soudainement imposées à nouveau", révèle le directeur de Mercedes au micro de Sky Sports.

Verstappen a le règlement contre lui

Lewis Hamilton, Mercedes W12 Max Verstappen, Red Bull Racing RB16B <

En revanche, il faut distinguer ces éléments de ceux liés au dépassement de Max Verstappen sur Lewis Hamilton. Car dans cette fameuse note de vendredi soir, Michael Masi renvoyait clairement les acteurs à l'article 27.3 du Règlement Sportif de la Formule 1. Cet article précise sans la moindre ambigüité que les pilotes doivent respecter les limites de piste et ne pas aller au-delà "sans raison justifiée", sans quoi les commissaires peuvent se pencher sur la question. "À la discrétion absolue du directeur de course, un pilote peut se voir signifier l'opportunité de rendre tout avantage qu'il a gagné en quittant la piste", peut-on lire noir sur blanc. C'est ce qui s'est donc appliqué à Verstappen.

"Nous avons eu une instruction du directeur de course de rendre cette place immédiatement", confirme Christian Horner. "Max a été très sportif et l'a fait. Oui, c'était frustrant et Lewis a eu juste ce qu'il fallait pour conserver sa position jusqu'à la fin de la course, mais écoutez, il n'y a pas de garantie que nous aurions pu obtenir les cinq secondes si ça avait été la pénalité. Il a donc fait ce qu'il fallait. […] Je pense qu'une fois que l'on reçoit cette instruction, il faut s'écarter, et c'est ce qu'il a fait. C'était une bataille juste. C'était une bataille dure."

partages
commentaires
Verstappen aurait préféré perdre à cause d'une pénalité
Article précédent

Verstappen aurait préféré perdre à cause d'une pénalité

Article suivant

Ocon : Vettel est "venu s'excuser après la course"

Ocon : Vettel est "venu s'excuser après la course"
Charger les commentaires