Verstappen : Hamilton et moi "sommes suffisamment professionnels"

Max Verstappen a donné sa version des faits après l'accrochage avec Lewis Hamilton lors du Grand Prix d'Italie, mais insiste sur le professionnalisme des deux hommes pour la suite de leur affrontement.

Verstappen : Hamilton et moi "sommes suffisamment professionnels"

Avant d'aller s'expliquer devant les commissaires du Grand Prix d'Italie, à Monza, Max Verstappen a, comme Lewis Hamilton, donné son point de vue sur l'accrochage polémique entre les deux hommes. Tout s'est passé à la première chicane du circuit, après l'arrêt au stand du pilote Mercedes, et s'est terminé dans les graviers avec une image spectaculaire, celle d'une Red Bull escaladant la monoplace de son adversaire.

Dans la position de celui qui attaquait, comment Verstappen a-t-il vécu cet incident qui cristallise évidemment l'attention ce dimanche ? Le pilote Red Bull tient à préciser qu'il n'y a pour lui aucune comparaison possible avec le précédent incident survenu entre les deux hommes, à Silverstone en juillet.

"J'ai dû aller sur la partie verte pour qu'on ne se touche pas et je suis allé à l'extérieur", explique celui qui reste leader du championnat ce soir. "Il a réalisé que j'allais y aller, bien sûr. Donc il a continué à me tasser. Je voulais que ça marche avec lui car je voulais faire la course, et bien sûr les gens vont automatiquement commencer à parler de Silverstone. Mais ce genre de choses arrivent. Ce n'était pas terrible sur le moment. Mais je crois que nous sommes suffisamment professionnels pour continuer à courir l'un contre l'autre."

"Je ne m'attendais pas à ce qu'il continue à me tasser, me tasser, me tasser, car il n'avait même pas besoin de le faire. Même s'il avait laissé une largeur de voiture, nous aurions continué à nous battre à la sortie du virage 2. Et je pense qu'il serait probablement resté devant. Mais il a continué à me pousser toujours plus large. Et à un moment donné, il n'y avait plus où aller. Il m'a poussé sur le vibreur. C'est pour cela que nous nous sommes touchés."

Interrogé sur sa prise de risques, Verstappen refuse d'être vu comme celui des deux prétendants au titre qui en prend systématiquement plus. "Comme je l'ai dit, il faut deux personnes pour que ça marche, non ?", rétorque-t-il. "Donc si l'un des deux ne veut pas que ça se fasse, que peut-on faire ? Ça continuera à se produire."

Alors que Lewis Hamilton a ouvert la porte à une éventuelle discussion, Verstappen ne sait pas encore si elle est nécessaire, en tout cas pas à chaud. "Ce qui s'est passé aujourd'hui est vraiment malheureux", insiste-t-il. "Personne n'aime voir ça. Mais je crois que nous sommes assez professionnels pour passer au-dessus de ça et continuer. C'est très important."

Lire aussi :

partages
commentaires
Hamilton : "Verstappen savait ce qui allait se passer"

Article précédent

Hamilton : "Verstappen savait ce qui allait se passer"

Article suivant

Ricciardo vainqueur surprise : "Je n'ai pas les mots"

Ricciardo vainqueur surprise : "Je n'ai pas les mots"
Charger les commentaires