Verstappen : "C'est injuste, je suis traité différemment des autres"

Max Verstappen estime qu'il est "traité différemment" des autres pilotes en Formule 1 après les sanctions dont il a écopé lors du Grand Prix d'Arabie saoudite sans les mériter, selon lui.

Max Verstappen aborde la finale de la saison 2021 en position de remporter le premier titre mondial de sa carrière en F1. Le Néerlandais est certes à égalité de points avec Lewis Hamilton, mais il possède un avantage : s'il y a encore égalité au sortir de cette épreuve, il sera sacré champion au nombre de victoires.

Toutefois le contexte autour de cette dernière épreuve et en particulier autour du Néerlandais est tendu, à la lumière d'un Grand Prix d'Arabie saoudite où ce dernier a multiplié les manœuvres litigieuses et été sanctionné pour trois d'entre elles dans la même course. Par deux fois, il a ainsi coupé le virage 2 pour gagner ou maintenir sa position face à Hamilton, puis l'a plus tard brake-testé, entraînant une collision avant le dernier virage. Au total, il a reçu 15 secondes de pénalité sur la course.

Lui qui avait déjà expliqué au sortir du GP du Qatar, en dépit d'une infraction claire à un double drapeau jaune, qu'on ne lui faisait "jamais de cadeau", maintient après Djeddah sa communication. En conférence de presse ce jeudi à Abu Dhabi, il a déclaré : "Les choses que j'ai faites en termes de défense, deux autres gars l'ont également fait, et ils n'ont même pas eu de mention ou de pénalité."

"Donc je ne comprends pas, parce que je pensais que je courais juste de façon dure. Ce qui s'est passé pour moi ne méritait aucune pénalité, et clairement les deux autres personnes qui l'ont fait, ils n'en ont pas eu, mais de toute évidence, c'est seulement moi qui en reçoit une. Bien sûr, en se battant à l'avant, les gens sont un peu plus critiques je suppose, mais moi je ne comprends pas."

Max Verstappen freine tard, perd le contrôle de sa Red Bull et force Lewis Hamilton à sortir de piste

Max Verstappen freine tard, perd le contrôle de sa Red Bull et force Lewis Hamilton à sortir de piste

Verstappen a fait face à des critiques pour ses actions sur la piste en Arabie saoudite. Charles Leclerc a déclaré ce jeudi qu'il pensait que Verstappen était allé "au-delà de la limite", tandis que Lando Norris a plaisanté en conférence de presse sur le fait que les brake-tests n'entraînaient qu'une pénalité de dix secondes, avant de répondre "sans commentaire" lorsqu'on lui a demandé ce qu'il pensait de ces incidents.

"En fin de compte, les critiques, elles sont toujours là", a déclaré Verstappen. "Mais je pense que de mon côté, ce qui est injuste, [c'est] que je suis traité différemment des autres pilotes. Clairement, d'autres pilotes peuvent s'en sortir, et pas moi. Je pense que c'est un peu un problème ici."

À la question de savoir s'il allait changer son approche pour la finale de la saison à Abu Dhabi à la lumière des pénalités, Verstappen a répondu : "Pour être honnête, la seule chose que je demande est que ce soit juste pour tout le monde, et clairement, ce n'est pas le cas en ce moment. Mais comme je l'ai dit, je n'ai pas l'impression d'avoir eu tort, et clairement, ce n'est pas un tort pour les autres, alors pourquoi devrais-je changer quand d'autres sont autorisés à courir comme ça ? Je pense que tout le monde devrait être autorisé à courir comme ça."

Verstappen a cité à la fois sa pénalité pour être sorti de la piste au virage 1 et l'absence d'action lorsqu'il a été, selon lui, forcé à sortir de la piste par Hamilton alors qu'il venait de céder les commandes de la course au Britannique dans le dernier virage, comme des exemples de traitements différents. "D'autres personnes font exactement la même chose et elles ne reçoivent rien, parce que nous étions tous les deux hors de la piste. Nous étions à l'extérieur de la ligne blanche dans le virage 1, et oui, d'une certaine manière, ils ont jugé que c'était ma faute, ce avec quoi je ne suis pas d'accord."

Lire aussi :

partages
commentaires
Moteurs utilisés : où en sont les pilotes F1 à Abu Dhabi ?
Article précédent

Moteurs utilisés : où en sont les pilotes F1 à Abu Dhabi ?

Article suivant

La finale d'Abu Dhabi, un "scénario de rêve" selon Ricciardo

La finale d'Abu Dhabi, un "scénario de rêve" selon Ricciardo
Charger les commentaires