Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse

Verstappen : Supprimer les couvertures chauffantes "n'améliorera pas la course"

Alors que la FIA envisage d'interdire l'utilisation des couvertures chauffantes en F1, Max Verstappen a tenu à rappeler à quel point il était déjà difficile de piloter une monoplace de plus de 1000 chevaux au moment de sortir des stands.

Des pneus Pirelli dans les couvertures chauffantes pour Max Verstappen, Red Bull Racing

Photo de: Erik Junius

En marge du Grand Prix de Belgique, Max Verstappen est revenu sur le sujet qui fait actuellement débat dans les paddocks de F1. En effet, il se pourrait bien que dans un avenir plus ou moins proche, les pilotes soient envoyés en piste avec des pneus non chauffés.

Pour le moment, l'utilisation des couvertures chauffantes est encore autorisée la saison prochaine. Toutefois, la Commission F1 rassemblant la FIA, l'entité F1 et les écuries va se réunir ce vendredi pour étudier les derniers résultats obtenus par Pirelli : la FIA et Pirelli devront décider s'ils sont favorables à une interdiction des couvertures chauffantes, auquel cas celle-ci sera soumise au vote de l'ensemble de la Commission.

Interrogé sur le sujet à Spa, Max Verstappen ne semble pas séduit pas l'abandon de ces fameuses couvertures chauffantes. "Je ne pense pas qu'il faille aller dans cette direction", a affirmé le double Champion du monde de Formule 1. "Les gens ne savent probablement pas à quel point il est difficile de conduire une voiture de 1000 chevaux au moment de sortir des stands. Et surtout lorsque la piste est un peu glissante, ce n'est pas nécessaire."

Des pneus Pirelli

Des pneus Pirelli

En parallèle des week-ends de Grand Prix, les écuries de Formule 1 ont été priées d'effectuer des tests de roulage sans que les pneus ne soient chauffés au préalable. Les derniers en date ont été réalisés par WilliamsHaas et Red Bull sur la piste de Silverstone.

"Avec les pneus, oui, ils peuvent probablement faire en sorte que cela fonctionne, mais ils doivent alors réduire la fenêtre de fonctionnement à un point tel qu'une fois que l'on sera à température, le pneu sera comme du chewing-gum, et les pressions monteront en flèche. Et cela n'améliorera pas la course", a jugé le pilote néerlandais.

Initialement, cette interdiction des couvertures chauffantes est demandée par la FIA, afin de rendre la discipline plus respectueuse de l'environnement. Un argument qui ne semble pas convaincre Max Verstappen.

"Je ne pense pas que les couvertures chauffantes génèrent beaucoup d'énergie. Je pense qu'une climatisation génère plus d'énergie lorsque l'ensemble du paddock l'utilise", a ajouté le voisin de garage de Sergio Pérez.

Le pilote Red Bull, actuel leader du championnat, s'inquiète également du triste spectacle que cela pourrait produire. Le Batave persiste, il faut conserver les couvertures chauffantes en F1.

"Je pense que de toute façon, dans un tour de sortie des stands, avoir tant de difficultés dans une voiture dont les pneus sont à peine chauds, ça va avoir l'air vraiment stupide. Je pense que c'est génial d'avoir des pneus très chauds pour les batailles à la sortie des stands. Et je ne vois pas vraiment pourquoi nous devrions changer cela", a conclu Max Verstappen. 

Lire aussi :

Avec Benjamin Vinel

Be part of Motorsport community

Join the conversation

Related video

Article précédent Verstappen pénalisé sur la grille de départ à Spa
Article suivant Mercedes a de nouveaux pontons sur la W14 à Spa

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse