Verstappen veut stopper sa malédiction des GP à course sprint

Victime de deux abandons lors des deux précédents Grands Prix à course sprint, Max Verstappen espère bien inverser la tendance et faire un pas de plus vers le titre lors de la course d'Interlagos.

Après sa victoire à Mexico, Max Verstappen compte 19 points d'avance sur Lewis Hamilton en tête du Championnat du monde de Formule 1. Une marge plutôt intéressante à quatre Grands Prix du terme de la saison 2021, mais qui aurait sans doute dû être plus importante si le Néerlandais n'avait notamment pas connu autant d'abandons (trois, contre un pour le septuple Champion).

Chose étonnante, sur les trois courses qu'il n'a pas terminées, deux l'ont été pendant les week-ends dédiés aux Qualifications Sprint, à chaque fois après un départ en pole le dimanche et à chaque fois à la suite d'un accrochage avec celui qui est désormais son dernier rival pour le titre. L'on se souvient évidemment de la collision très controversée de Silverstone et de la sortie de piste violente qui en avait résulté, mais également de l'accrochage à plus basse vitesse mais tout aussi effrayant à Monza. Il compte bien inverser cette tendance.

"En abordant le Brésil, il est difficile de dire à quel point nous allons être compétitifs", déclare ainsi Verstappen en préambule de l'épreuve d'Interlagos. "En 2019, nous avons gagné la course, mais c'était une bataille serrée tout au long de l'épreuve et je m'attends à quelque chose de très similaire cette année encore. Voyons ce que sera la météo, car cela peut avoir un impact assez important sur les performances. Il y a aussi une course sprint ce week-end ; j'ai tendance à bien faire dans la course sprint mais ensuite j'ai de mauvais résultats en course [le dimanche] alors essayons de renverser la vapeur."

Revenant sur le GP de Mexico, il explique : "C'était vraiment bien de gagner au Mexique. En tant qu'équipe, ça ne pouvait pas mieux se passer pour nous, c'était génial d'avoir Checo [Sergio Pérez] avec moi [sur le podium] et c'est ce que nous voulons, nous devons continuer à pousser. Je ne m'attendais vraiment pas à ce que les qualifications se passent comme ça, mais j'ai toujours su que la voiture serait bonne en course. Nous avions un avantage de rythme et j'ai été capable de le gérer jusqu'à la fin."

Outre sa position confortée au classement pilotes, l'écurie Red Bull Racing s'est replacée à une seule unité de Mercedes chez les constructeurs. "Cela signifierait beaucoup pour l'équipe de gagner, nous travaillons bien sûr pour les deux championnats, donc obtenir ces points [au Mexique] était incroyable. Checo est en feu depuis quelques courses. Pour l'instant, nous prenons les choses course par course et nous devons continuer à attaquer."

Lire aussi :

partages
commentaires
Comment la F1 crée des équipes valant un milliard de dollars
Article précédent

Comment la F1 crée des équipes valant un milliard de dollars

Article suivant

Gasly révèle un problème de visibilité avec les F1 2022

Gasly révèle un problème de visibilité avec les F1 2022
Charger les commentaires