Verstappen maudit une énième fois le manque de fiabilité

Verstappen s'est arrêté en Q1, trahi par sa mécanique, malgré un chrono qui lui aurait permis de poursuivre la séance de qualifications.

La fiabilité de la STR11 a encore coûté cher à Max Verstappen. Sur un circuit où il a fait ses débuts en F1 en essais libres il y a un an, le jeune pilote Toro Rosso pouvait légitimement avoir de grosses ambitions en qualifications. 

Son huitième chrono en Q1 est là pour en témoigner, mais il n’aura malheureusement pas pu en profiter. La faute à un nouveau problème technique qui l’a contraint à se retrouver en travers à la sortie de l’épingle, dans les derniers instants de la première partie des qualifications. 

Forcé de mettre pied à terre sans pouvoir ramener sa monoplace à bon port, le Néerlandais s’élancera depuis le quinzième rang, dimanche à Suzuka. 

"J’ai perdu de la puissance, toute l'électricité s'est coupée dans l’épingle", raconte Verstappen. "C’est très frustrant car la voiture allait très bien, mais bon, c'est comme ça. C’est la cinquième fois que ça arrive, mais on n'abandonnera pas." 

Verstappen ne baisse pas les bras et compte remonter dans les points en course, avec l’espoir que les conditions lui seront favorables : "J’espère un peu de chance et un peu de pluie, et la voiture devrait être bonne. J'espère arriver dans le top 10."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP du Japon
Circuit Suzuka
Pilotes Max Verstappen
Équipes Toro Rosso
Type d'article Actualités
Tags q1, q2, q3, reaction, suzuka