Verstappen : Mercedes a montré son vrai visage en fêtant la victoire

Pour Max Verstappen, Lewis Hamilton et Mercedes ont montré leur vrai visage en célébrant la victoire après le GP de Grande-Bretagne.

À l'image du reste de son écurie Red Bull, Max Verstappen n'a pas désarmé après Silverstone. Le Néerlandais, qui s'est accroché avec Lewis Hamilton lors du premier tour du Grand Prix de Grande-Bretagne et a ensuite subi un violent accident mesuré à 51 g, s'exprimait publiquement pour la première fois depuis son crash à l'occasion de la conférence de presse à la veille du Grand Prix de Hongrie.

Et depuis Silverstone, le leader du championnat n'a pas dévié de la sa ligne, exprimée dans un message sur les réseaux sociaux, et de celle de son écurie : pour lui, Hamilton et Mercedes, en célébrant le succès qui a suivi cet incident, n'ont pas agi correctement alors qu'il se trouvait à l'hôpital, même s'il s'agissait de simples examens de contrôle.

Lire aussi :

Après avoir confirmé qu'il avait bien parlé à son adversaire par téléphone, Verstappen a déclaré que les manifestations de joie après la victoire avaient montré la vraie face de la structure de Brackley, reprenant au passage les éléments de langage distillés par Christian Horner et Helmut Marko depuis une dizaine de jours. "Si vous voulez dire par irrespectueux, quand un gars est à l'hôpital et que l'autre agite le drapeau comme si de rien n'était alors que vous avez poussé le gars dans le mur à 51G..."

"Et pas seulement ça, juste toute la réaction de l'équipe en plus, je pense. Ce n'est pas comme ça qu'on célèbre la victoire, surtout une victoire obtenue comme cela. Alors oui, c'est ce que j'ai trouvé vraiment irrespectueux et d'une certaine manière, ça montre qui ils sont vraiment, vous savez. Ça vient après une situation de pression. Mais je ne voudrais pas être perçu comme ça."

Verstappen ne s'est par ailleurs pas épanché sur le contenu de la discussion avec Hamilton après Silverstone. "Oui, il m'a appelé. Je n'ai pas besoin d'entrer dans les détails à ce sujet, mais nous avons eu une discussion."

Même s'il est manifestement mécontent de la situation et que son écurie a demandé un réexamen de l'affaire par les commissaires, le Néerlandais souhaite tirer un trait sur cet incident. "De toute façon, il est impossible de changer l'issue. Je veux dire, je ne suis pas heureux de ce qui s'est passé là-bas, surtout d'avoir perdu autant de points à cause de quelqu'un d'autre, mais c'est comme ça. Je ne peux pas vraiment en dire plus, vous savez. J'ai heurté le mur assez fort, ce qui n'est jamais ce que l'on souhaite, mais oui, nous allons évidemment essayer de faire un bon week-end ici."

partages
commentaires
Alonso ne s'attendait pas à encore courir en F1 à 40 ans
Article précédent

Alonso ne s'attendait pas à encore courir en F1 à 40 ans

Article suivant

Verstappen explique pourquoi Hamilton méritait une sanction plus sévère

Verstappen explique pourquoi Hamilton méritait une sanction plus sévère
Charger les commentaires